©T.T.  
- Battu en finale de Deauville la semaine précédente, Marc Gicquel (à d.) s'est imposé au terme d'une belle finale face à Julien Jeanpierre.
TOURNOI "FUTURE" - LIGUE DES YVELINES - EDITION 2004
FEUCHEROLLES  du 26/01/2004 au 01/02/2004

Gicquel, la passe de deux !

Magnifique renversement de situation à Feucherolles ! Alors que Julien Jeanpierre dominait cette finale de la tête et des épaules, le public a assisté au réveil du tenant du titre, Marc Gicquel.


 Marc Gicquel : "Un bon bilan" 

 Norbert Rampolla : "Digne d'un challenger" 

 Sous les yeux d'Olivia Sanchez, son amie et jeune espoir du tennis français, Julien Jeanpierre, comme en demi-finale face au vice champion du monde juniors, Jo Wilfried Tsonga, semblait contrôler la partie, en réussissant tout ce qu'il entreprenait. Le premier set en poche et trois balles de break d'entrée dans la seconde manche, le rêve d'un premier succès ici…

Mais tout s'est effrité devant la ténacité du joueur de l'AS Patton Rennes. Marc Gicquel savourait après match le renversement de situation : "A 0-40 dans le second, je ne me voyais pas très bien ! J'ai bien servi et du même coup ça m'a bien relancé. Puis c'est lui qui s'est déréglé. il a fait des fautes. Je suis resté plus constant tout en servant bien et au 3e cela se joue à très peu".

Plus de 3 000 spectateurs


En effet, contraint de disputer pour la seconde fois en deux semaines (après Deauville) un jeu décisif dans l'ultime manche d'une finale, Marc a cru que le l'histoire allait se répéter. Il y avait de la tension dans l'air et l'issue de la rencontre indécise. Marc Gicquel : "J'étais un peu nerveux, vu que la semaine dernière j'avais perdu au tie-break du 3e set en finale de Deauville. Forcément quand on sent qu'une balle est un peu en dehors cela énerve, on râle. Mais cela fait partie du jeu, ce n'est pas méchant !"

Si Gicquel s'est montré satisfait d'avoir remporté un deuxième titre consécutif ici à Feucherolles, les membres de l'organisation pouvaient, eux, tirer un bilan particulièrement positif de leur édition. "Nous avons eu un très beau tournoi, un tableau digne d'un Challenger, avec pas moins de 18 nations représentées", confiait Norbert Rampolla le directeur du tournoi. Et de poursuivre : "Nous avons eu la chance d'avoir des joueurs de qualités avec par exemple les têtes de série n°1 et 2 Florent Serra et l'Espagnol Villoca, respectivement 208e et 229e à l'ATP. La grande participation du public sur l'ensemble de la semaine ( avec près de 3000 personnes) d'une part et la forte mobilisation des bénévoles de la ligue d'autre part, ont contribué une nouvelle fois au succès retentissant de cette édition." Rendez-vous en 2005.


((A Feucherolles, Térence Thorpe))