©FFT  
- Bertrand Contzler
GRAND PRIX DE TENNIS DE BOURG-EN-BRESSE - EDITION 2004
BOURG EN BRESSE  du 05/07/2004 au 11/07/2004

En attendant 2006

Bertrand Contzler a inscrit son nom au palmarès du Future de Bourg-en-Bresse et succède ainsi à Jean-Christophe Faurel. Ambitieuse, l’épreuve bressane caresse l’espoir de devenir tournoi  Challenger. 

 

Le tournoi Future de Bourg-en-Bresse est revenu à Bertrand Contzler (n° 42 Français) au détriment de Josselin Ouanna (n°47 Français) 7/5, 6/1. « C’était une jolie finale. Nous nous sommes juste inquiétés lorsqu’il s’est mis à pleuvoir lors de la finale du double. Celle du simple s’est déroulée sous le soleil. », confie Hubert Picquier, le directeur du tournoi. Environ 600 personnes l’ont suivie. « Quotidiennement, nous avions entre 200 à 300 spectateurs. Même durant le tournoi qualificatif ! » Et ce, malgré un week-end sportif chargé : Grand-Prix de Silverstone (Formule 1) et surtout le Tour de France…

Pour atteindre l’ultime duel, Contzler et Ouanna se sont débarrassés respectivement de Julien Cuaz (6/2, 6/3) et Dimitri Lorin (6/2, 6/4). Pas moins de quinze Tricolores étaient en lice, dont sept issus des qualifications et quatre  invités (wild-cards).
Côté organisation, une soixantaine de bénévoles ont œuvré sur le tournoi. Un tournoi qui voit bien son avenir en Challenger.

« Avec la Municipalité de Bourg-en-Bresse et le Conseil Général de l’Ain, nous caressons cet espoir. Nous sommes dans les starting-blocks. Dans l’état actuel des choses, dès 2005,  on peut envisager ce changement...», confie le directeur du tournoi. Et de présenter quelques arguments de poids: « Nous avons un village de 600 m2 avec des espaces pour VIP et RP, le soutien de 160 partenaires, un budget…» Mais Hubert Picquier ne s’enflamme pas pour autant et déclare sagement : « Notre passage pourrait se faire en 2006 pour répondre pleinement aux exigences du cahier des charges auquel sont soumis les tournois Challengers ».


(Mustapha Taoussi)