- Victorieux en 2003, Bertrand Contzler a doublé la mise en 2004.
2ÈME OPEN DE ST-GERVAIS MONT-BLANC - EDITION 2004
SAINT-GERVAIS  du 12/07/2004 au 18/07/2004

Contzler remet ça !

Pour la deuxième année consécutive, Bertrand Contzler (n°42 Français) s’est adjugé l'Open de Saint Gervais Mont-Blanc. Une semaine après celui de Bourg-en-Bresse. Ça roule pour le Bourguignon !


En deux ans d’existence, l’Open de Saint Gervais Mont-Blanc (Haute-Savoie) n’aura connu qu’un vainqueur : Bertrand Contzler. Vainqueur déjà en 2003 face à Jean-Christophe Faurel, le joueur du Nevers USO a récidivé en dominant en finale David Guez (-30) 6/3, 6/4, une semaine après avoir remporté le Future de Bourg-en-Bresse.

 

Sur sa lancée, le Bourguignon n’a pas cédé le moindre set à ses adversaires, venant à bout  successivement de  l’Italien Alessandro Da Col, des Français Julien Maes, Julien Maigret et, en demi-finale, de l’Argentin Brian Dabul. Autant dire qu’aux yeux du public, Bertrand Contzler est devenu le chouchou du tournoi. "Ici, il a son propre fan club, les ramasseurs de balles l’adorent. Il est dans son jardin", confie Géraldine Dominguez, membre du comité d’organisation du tournoi.

 

Beaucoup de joueurs, ayant participé à la première édition, sont revenus en Haute-savoie. Ce qui fait dire à Géraldine Dominguez, la fille de Patrice, l’ancien champion français et directeur du tournoi : "Cela signifie  qu’ils apprécient notre épreuve, son accueil… D’ailleurs,  ils nous ont tous félicités sur la qualité de nos courts."

 

Pour cette édition, le public a répondu présent. "Même s’il a plu lors des "qualifs", le soleil a été au rendez-vous. Nous avons eu du monde tous les jours. En demi-finale et en finale,  nous étions complet", assure-t-elle. Outre une bonne météo, le succès de l’épreuve a été assuré également par la qualité des joueurs proposés. Julien Varlet (n°16 Français), qui reprenait la compétition après une longue absence due à une blessure, l’Argentin Brian Dabul et quelques juniors prometteurs comme Josselin Ouanna (n°47), Jonathan Dasnières de Veigy (- 2/6), Jérémy Chardy (-15) ont animé le tournoi.

 

Soutenu par Lacoste, le Casino de Saint Gervais, la municipalité et le Conseil régional, le tournoi haut savoyard cherche avant tout à s’inscrire dans le temps.  Et si sa dotation a changé (passant de 10 000 $ + h à 15 000 $ + h), les organisateurs n’envisagent pas pour autant de grands bouleversements pour 2005. "On va rester sur le même fonctionnement que cette année. Mais si une évolution devait se produire, elle n’interviendrait pas avant deux ou trois ans, confie sagement Géraldine Dominguez. Et là, on songe carrément à monter de catégorie." Autrement dit à organiser un Challenger.


(Mustapha Taoussi)