5ÈME INTERNATIONAUX DE BRESSUIRE 79 - EDITION 2005
BRESSUIRE  du 31/01/2005 au 06/02/2005

Juska s'offre les Belges

La 5e édition des Internationaux de Bressuire 79 est revenue au Letton Andis Juska. Intraitable, il a mis fin à la série victorieuse du Belge Steve Darcis en demi-finale. De leur côté, les Français se sont montrés bien discrets. 


DARCIS EN PANNE. Après ses victoires aux Future de Deauville et de  Feucherolles, le Belge Steve Darcis (tête de série n°2) allait-il réaliser la passe de trois  en remportant les Internationaux de Bressuire ? Le Letton Andis Juska (439e mondial) en a décidé autrement. Agé de 19 ans, il a brisé l’espoir du Belge au stade des demi-finales, au terme d’un match des plus serrés 5/7, 7/6, 6/2. Bien sûr, le Letton  n’allait  pas s’arrêter en si bon chemin. En finale, il remettait ça en dominant la tête de série n°1 Stefan Wauters  (un autre Belge) 6/4, 3/6, 6/3. "Nous avons assisté à de très belles parties. Les demi-finales et la finale ont été suivies respectivement par 700 et 800 spectateurs", a confié Michel Fortin, directeur du tournoi. Quant à la faillite de Darcis,  il avait sa petite idée : "Il est arrivé ici un peu "cuit". Durant l’épreuve, il a d'ailleurs beaucoup sollicité le kiné."

 

DES FRANÇAIS BIEN DISCRETS. Le 2e tour été fatal pour les joueurs tricolores. Seul Cyril Baudin (-30, Yvelines) l’a franchi avant de tomber en quart de finale face à Wauters 4/6, 7/5, 6/1. Sur la ligne de départ, ils étaient pourtant  19 joueurs tricolores à rêver d’inscrire leur nom au palmarès du tournoi aux côtés de ceux Jean-Michel Pequery ou Marc Gicquel. En vain !   

 

INITIATION GRATUITE. 80 personnes ont travaillé sur l’épreuve bressuiraise. "Une équipe bien rôdée au service des joueurs" selon Michel Fortin  puisque c’est pratiquement les même bénévoles qui oeuvrent sur le Top 10-12 (épreuve réservée aux benjamins). Les joueurs sont toujours ravis de venir en Poitou-Charentes à entendre Michel Fortin : "Il faut dire que chaque année, nous nous efforçons de les accueillir de la meilleure façon qui soit avec des courts chauffés, une restauration de qualité sur place et un système de navettes permanent".  Même s'il n'y a pas eu de nouveautés marquantes au niveau des animations, 1500 gamins des écoles des environs ont été reçus sur le site tout au long de la semaine. Des séances d’initiation gratuites leur étaient proposés. Et tout ce petit mode sera convié à suivre  en juin prochain la Copa del Sol.

 

ET L'AVENIR ?. Depuis trois ans l’équipe d’organisation tente de transformer son tournoi Future en épreuve Challenger. "Nous avons failli toucher au but quand la nouvelle équipe au sein du Conseil Régional a décidé de geler son aide financière.", a déploré Michel Fortin. Il est vrai qu’avec la municipalité de Bressuire, le Conseil général et le Club des entreprises, la Région, présidée par Ségolène Royale,  était l’un des soutiens majeurs du tournoi...


(Mustapha Taoussi)

Publié le 08/02/2005 à 11:56