©FFT  
Jean-Michel Péquery est passée tout près de la finale, à Lille.
12ÈME OPEN DE TENNIS DE LILLE - EDITION 2005
LILLE  du 07/03/2005 au 13/03/2005

Darcis court toujours

Le Belge Steve Darcis n’en finit plus de gagner. A Lille, il a remporté son troisième Future de l’année face à l’inattendu Suisse Roman Valent (7/5, 6/3),  après avoir sauvé deux balles de match en demi-finales face à Jean-Michel Péquery.

QUI ARRETERA DARCIS ?  Après ses victoires aux Internationaux de Touques et à Feucherolles, le Belge Steve Darcis (tête de série n°8) a rajouté une ligne supplémentaire à son palmarès, en remportant un nouveau titre à l’Open de Tennis de Lille (15 000 $ + H). En finale, il s’est débarrassé du Suisse Roman Valent, ancien vainqueur de Wimbledon juniors en 2001 (7/5, 6/3). Sorti des qualifications, ce dernier s’est payé le luxe de faire tomber la tête de série n°2 l’Espagnol Ivan Navarro Pastor 6/2, 6/1 au premier tour.

DES REGRETS POUR PEQUERY. L’Alsacien Jean-Michel Péquery, tenant du titre et tête de série n° 3, pouvait nourrir quelques regrets en demi-finale face au future gagnant. Après avoir cédé le premier set au tie-break (7 points à 3) et remporté fort logiquement le deuxième (6/4), il se procura deux balles de match à 5-3 sur service adverse dans le dernier. Mais Steve Darcis n’allait rien lâcher. L’Alsacien devait commettre deux fautes, perdre le jeu, puis le suivant pour se retrouver à son tour avec deux balles de match contre lui. La guerre des nerfs se termina finalement par un nouveau jeu décisif, où le Belge se montra encore une fois le plus fort 7/6 (2). "C’était une magnifique rencontre, notre finale avant la lettre", a confié le directeur du tournoi Hughes Destombes.

UN GREENSET BLEU. A l’heure de dresser le bilan, le directeur du tournoi s’est montré satisfait : "Le niveau globale a été très bon. Les deux tiers des rencontres se sont terminés en trois sets. C’est dire que les matchs ont été acharnés". Si l’épreuve de double et les qualifications se sont jouées au TC Lillois, le tableau principal s’est déroulé par contre au Palais des Sports de Saint-Sauveur, mis à disposition par la ville de Lille. "La finale a été suivie par environ 1200 spectateurs. C’est un plus de posséder un tel équipement qui présente bien des avantages comme un excellent éclairage, une bonne signalétique et une salle chauffée", a justifié le directeur de l’épreuve. Pour cette 12e édition, la nouveauté se situait sur le court : "Nous avons mis un nouveau GreenSet de couleur bleu. Visuellement, cela a beaucoup plu."

L'AVENIR. Prochainement, les organisateurs souhaiteraient augmenter la dotation de l’épreuve et ainsi passer à 25 000 dollars. Quand ? "Dès qu’on aura trouver un partenaire hôtelier", répondait Hughes Destombes. En tout cas, les négociations avec le groupe Accor sont en bonne voie.   


(Mustapha Taoussi)

Publié le 14/03/2005 à 11:28