©FFT/CS  
Premier titre "pro" pour Jérémy Chardy, à 18 ans.
OPEN GRASSE MC DONALD'S - EDITION 2005
GRASSE  du 28/03/2005 au 03/04/2005

Chardy première !

Champion de France 17-18 ans l'an passé, Jérémy Chardy fait ses débuts dans le monde "pro" en 2005. Et il apprend vite : il a remporté son premier titre à l'occasion de l'Open Grasse McDonald's (15 000 $).

FALLAIT L'INVITER ! Classé 1 205e dans la hiérarchie mondiale, Jérémy Chardy a reçu une invitation pour le grand tableau à Grasse. Né le 12 février 1987, le joueur du TC Lescar (CBBL), classé -30 au niveau national, a créé la sensation en décrochant son premier tournoi "pro". L'élève de Frédéric Fontang a réussi un parcours époustouflant. Au deuxième tour, il sauvait trois balles de match face à la tête de série n°7, l'Espagnol Francisco Fogues (6/1, 2/6, 7/6). En quarts, il sortait Nicolas Coutelot (7/6, 7/6), malgré 14 double fautes ! La demi-finale face au Suisse Michaël Lammer (5/4, 6/4) puis la finale face au Belge Stefan Wauters (6/3, 6/2) allaient être plus tranquilles pour ce joueur doté d'un énorme service et d'un coup droit dévastateur, avec une prise très fermée. Très accrocheur, Chardy a récolté en une semaine les dividendes de son travail. En février et en mars, il est parti en Espagne disputer des circuits Satellite. De quoi se forger le caractère et "manger" de la terre, la surface du TC Grasse…

LA REVELATION KOROLEV. Outre Jérémy Chardy, un autre "jeûnot" a fait parler de lui à Grasse. Le Russe Evgueni Korolev, 17 ans, 372e mondial, a chuté seulement en demi-finales face à Wauters (7/6, 6/7, 6/4). Il a surtout séduit le public. "Il a un jeu épatant, il prend beaucoup de risques, et en plus il est très sympa, notait Gilles Ganancia, le directeur du tournoi. C'est un garçon qui a du charisme et dont on entendra bientôt parler au plus haut niveau." Korolev s'est imposé en double aux côtés de l'Américain Lesley Joseph. En finale, ils ont pris le meilleur sur Mathieu Montcourt et Jean-Baptiste Robin, 6/1, 6/7, 6/2.

LA METEO A TENU. Disputé sur terre battue extérieure, le tournoi est évidemment tributaire de la météo. Malgré le vent et la grisaille, les matches se sont disputés dans d'excellentes conditions, à de rares exceptions. "En finale, nous n'avons pas fait le plein au niveau du public en raison du froid, reconnaissait Gilles Ganacia. Mais il y a de quoi être satisfait, comme l'ont d'ailleurs été nos sponsors, la Ville de Grasse, McDonald's, Renault ou encore BNP Paribas. Il est même question d'une possible augmentation de dotation, qui me semble toutefois prématurée." L'événement a par ailleurs bénéficié d'une bonne couverture médiatique de la part de Nice Matin. Mais contrairement à l'an passé, France 3 région ne s'est pas rendu sur place.


(Guillaume Baraise)

Publié le 04/04/2005 à 14:51