©FFT  
Jean-Michel Pequery, invité au tournoi, s'est hissé jusqu'en finale.
TOURNOI FUTURE NEVERS NIÈVRE 2005 - EDITION 2005
NEVERS  du 03/10/2005 au 09/10/2005

La huitième édition pour Mergea

Le Roumain Florin Mergea a remporté la 8e édition du Future de Nevers devant l’Alsacien Jean-Michel Pequery 7/6, 6/7, 6/2. A souligner l’excellent parcours de Ludwig Pellerin, un lucky loser qui gagne…


LA BELLE FINALE. Après la finale victorieuse de l’enfant du pays Bertrand Contzler l'année dernière, il était difficile pour le Future de Nevers d’offrir  un meilleur scénario. Malgré tout, cette 8e édition a tenu toutes ses promesses en accouchant notamment d’une belle finale mettant aux prises le Roumain Florin Mergea (tête de série n°3) à Jean-Michel Pequery (n°2) devant environ 400 spectateurs. Double vainqueur de l'épreuve et bénéficiaire d'une wild-card, le Français a vendu chèrement sa peau avant de s’incliner sur le score très serré de 7/6, 6/7, 6/2.  Agé de 20 ans, Mergea en a impressionné plus d’un. A commencer par le directeur du tournoi et président du Comité de la Nièvre Jacky Terreau : "Florin a un jeu très agressif, basé sur une grosse relance. Sa bonne lecture des trajectoires a fait merveille devant Pequery."

LABEL INTERNATIONAL. Outre Pequery, dix autres Tricolores ont pris part à cette 8e édition. Avec des fortunes diverses ! Derrière l’Alsacien, seul Ludwig Pellerin (-30, Dauphiné Savoie) a brillé. Lucky loser, le joueur du Grenoble Tennis s’est hissé jusqu’en demi-finale, éliminé par Mergea 6/7, 6/4, 6/2. Seize nationalités étaient représentées dans cette édition. Ce qui fasait dire à Jacky terreau, amusé : "Avec la victoire de Contzler en 2005, on avait eu le sentiment que notre tournoi ressemblait à une épreuve nationale. Cette année avec toute cette légion étrangère on avait bien le label international si l’on peut dire."

CONFIANCE DES PARTENAIRES. Côté organisation, un gros effort a été mis sur le secteur de la communication. "L’investissement et le savoir-faire de Christophe Bourmault nous ont été précieux dans ce domaine.", confie le directeur du tournoi. L’équipe des bénévoles, elle, s’est renouvelée en gardant son épine dorsale. Ainsi, après huit éditions, les risques de lassitude sont balayés d’un revers de main. Autre satisfaction pour Jacky Terreau, la confiance des partenaires institutionnels et privés. Parmi eux  notamment : les Conseils régional et général, le Crédit Agricole, Sport 2000, la Chambre des notaires, Studio C, Intermarché...   


(Mustapha Taoussi)

Publié le 10/10/2005 à 12:19