©DR  
Stéphane Bohli (à g.), en compagnie de Gilles Portejoie, président de l'ATC, Steve Darcis, finaliste, et Philippe Couaillier, le directeur du tournoi.
OPEN ESPACE ANJOU - EDITION 2006
ANGERS  du 10/04/2006 au 16/04/2006

Voir plus grand...

Remportée par le Suisse Stéphane Bohli, la septième édition du tournoi Future d'Angers, l'Open Espace d'Anjou, avait légèrement augmenté sa dotation cette année. Mais ses organisateurs voient plus loin, vers la catégorie Challenger. Dès 2007 ?

DOUBLE DU TC LILLOIS. Si les Français étaient absents de la finale, cela n'a pas empêché le nombreux public angevin d'assister à un superbe duel… francophone entre deux licenciés du TC Lillois. Le Suisse Stéphane Bohli est venu à bout du Belge Steve Darcis, un habitué des honneurs sur les tournois Future dans l'hexagone, au terme d'un combat de 2h34 (7/6, 6/7, 6/3). Champion d'Europe individuel 15-16 ans en 1999, aux dépens d'un certain Mario Ancic, Bohli n'a pas, jusque là, confirmé les espoirs placés en lui. La faute notamment à des blessures… Mais à 22 ans, il semble décidé à rattraper le temps perdu. En demi-finales, le meilleur Français, Mathieu Montcourt, a été pris de vitesse par le joueur helvète (6/3, 7/6). Dans l'autre "demie", le tenant du titre, le Russe Evgueni Korolev, avait accumulé les fautes face à Darcis.

RELEVER LE CHALLENGE. Malgré par les forfaits de dernière minute de Nicolas Devilder et d'Arnaud Di Pasquale, mais aussi l'élimination dès le deuxième tour du joueur de l'Angers TC Nicolas Coutelot, le plateau était très relevé. Le public a adhéré et a goûté, entre autres, la performance du jeune Josselin Ouanna, quart de finaliste. "En terme de nombre de spectateurs, nous avons largement dépassé les années précédentes", s'est félicité le directeur du tournoi, Philippe Couaillier. Dans la presse régionale, les deux co-présidents de l'épreuve, Patrick Guérin, président du comité départemental de Maine-et-Loire, et Gilles Portejoie, président de l'Angers TC, estimaient de concert que l'organisation bien huilée permet d'envisager un passage à la catégorie supérieure. Un Challenger doté de 37 500 dollars pourrait être mis en place dès 2007. "Le budget serait de 180 000 Euros, mais avec l'appui de nos partenaires, nous y arriverons", estimait Patrick Guérin.

MAHUT EN ACTION ? Le Centre commercial Espace Anjou est bien sûr le sponsor principal, mais le tournoi angevin est plutôt bien servi dans ce domaine avec aussi d'autres partenaires privés (Géant, Banque populaire, Mercedes-Benz) et institutionnels (Ville, Région, Conseil Général). Avec un site officiel très riche (http://www.tmi.fft.fr/future49), un bon relais des médias (Courrier de l'Ouest, Ouest France), une plaquette quotidienne à la disposition des spectateurs ("Jeu, set et Mag") et bien sûr une fidèle équipe de bénévoles, l'événement ne manque pas d'atouts. De plus, la possibilité de "monter" un Challenger pourrait peut-être permettre au public angevin de voir en action le héros local, Nicolas Mahut, classé actuellement aux alentours de la 85e place. Même si lui aussi semble décidé à voir plus grand…


(G.B.)

Publié le 18/04/2006 à 15:29