©DR  
Antony Dupuis, vainqueur à Grasse.
OPEN DE GRASSE 2007 - TROPHÉE BNP PARIBAS - EDITION 2007
GRASSE  du 09/04/2007 au 15/04/2007

Dupuis, le vieux lion

A 34 ans, Antony Dupuis rugit toujours ! Le natif de Bayonne s'est imposé au Future de Grasse, au terme d'une finale à suspense face à Xavier Pujo. Après le sacre de Nicolas Coutelot l'an passé, ce tournoi réussit décidément aux vieux lions…

ENTRE TRENTENAIRES. La finale de l'Open de Grasse Trophée BNP Paribas méritait la formule "comment faire du neuf avec du vieux". Antony Dupuis, 34 ans, et Xavier Pujo, bientôt 30 ans, reviennent en effet de loin. Le vainqueur, ex-n°57 à l'ATP et vainqueur d'un tournoi du grand circuit, à Milan en 2004, tente en effet un come-back courageux. Suspendu deux mois et demi pour un contrôle anti-dopage positif, suite à une négligence de sa part (pour soigner une crise d'asthme), le Bayonnais occupait seulement la 422e place mondiale à Grasse. Sa victoire dans ce 15 000 dollars, qui a suivi une autre obtenue un mois plus tôt en Suisse (Future de Wilen), ne lui a d'ailleurs pas permis de remonter au classement, puisqu'il était quart de finaliste du Challenger des Bermudes l'an passé à la même époque. Dupuis a même reculé au 505e rang. Mais ce succès sur la Côte d'Azur a le mérite de redonner confiance à un joueur qui n'a pas dit son dernier mot, malgré son âge et les coups du sort qui ne l'ont pas épargné.

PUJO CONFIRME. Après la finale 2006, qui avait vu la victoire de Nicolas Coutelot aux dépens d'Arnaud Di Pasquale, Grasse semble donc être l'endroit idéal pour relancer les "vieux grognards" ! En finale, Dupuis est venu à bout de Pujo au terme d'un match longtemps indécis (2/6, 7/5, 6/1 en 2h13). Le Bordelais, déjà battu en finale une semaine plus tôt à Angers, a encore confirmé que ses nouvelles résolutions (il se dit "plus rigoureux") sont bénéfiques. En demi-finales, Pujo avait pris le meilleur sur un autre Français, Vincent Millot (7/5, 6/4), lui-même vainqueur de la tête de série n°1 de l'épreuve, David Guez. La tête de série n°2, le Russe Oleksandre Dolgopolov Jr, s'est heurtée à Dupuis dans l'autre demi-finale (6/4, 6/3).

LA BELLE "EXHIB". Du côté de l'organisation, le satisfecit était demise. "Cette 9e édition a bien fonctionné, grâce aux efforts des bénévoles, du juge-arbitre Michel Renaux ou encore de Danielle Bombardier, responsable de l'accueil des joueurs, appréciait le juge-arbitre du tournoi, Gilles Ganancia. La Ville et la BNP Paribas nous apportent un soutien sans faille. Malgré ses problèmes d'asthme, Antony a fait un superbe parcours et a été justement récompensé." Avant la grande finale, un match exhibition entre Mansour Bahrami, Nicolas Coutelot (vainqueur en 2006) et deux jeunes du club a été très apprécié par le public. Pour la dixième édition, le tournoi de Grasse essaiera de faire mieux encore. Rendez-vous en 2008. Avec nos meilleurs "vieux"…


 


(G.B.)

Publié le 16/04/2007 à 16:23