17EME OPEN DE LILLE - EDITION 2007
LILLE  du 12/03/2007 au 18/03/2007

Dupré, un invité sans surprise !

Régional de l’étape et bénéficiant d’une invitation, Thomas Dupré (-30) a atteint la finale, battu par la Letton Andis Juska 6/7, 6/2, 6/0.

Parcours du combattant. Licencié au TC Lillois,  Thomas Dupré, 33 ans, a brillé chez lui. Bénéficiant d’une invitation, il a atteint la finale où le Nordique a dû s’incliner devant le Letton Andis Juska 6/7, 6/2, 6/0. "En dépit d’un tableau difficile avec des victoires sur Grégory Carraz (n°21, Paris) et Jérôme Haehnel (n° 15, Paris), Thomas a enchanté le public", confie Hughes Destombes, le directeur du tournoi. Et de poursuivre : "La finale fut le match de trop pour lui. Car après avoir remporté le premier set, Thomas s’est effondré dans les deux suivants devant un adversaire redoutable." Un adversaire dont Hughes Destombes dit le plus grand bien : "Doté d’un grand gros service et d’un excellent coup droit, ce jeune joueur est promis à un bel avenir..."

Wild-cards en vue. Si au total 13 Tricolores ont pris part à cette 17e édition, outre Dupré, c’est encore un joueur bénéficiant d’une wild-car qui s’est illustré. Il s’agit du finaliste de l’édition 2006 Sébastien De Chaunac (n°23, Provence), battu par Thomas Dupré en demi-finales (6/4, 6/4). A signaler la très bonne performance de Romain Jouan (-30, Paris). Issu des qualifications, le joueur du Paris Jean-Bouin s’est frayé un chemin jusqu’en quarts de finale, victime de l’inévitable… Dupré (6/4, 6/2).

Effet Dupré. Les motifs de satisfaction accompagnant cette 17e édition étaient  nombreux. A commencer par une affluence record : la finale a été suivie par près 1500 spectateurs ! "L’effet Dupré y est pour beaucoup tout comme l’ambiance qui a régnée tout au long de la semaine", reconnaît le directeur du tournoi. Les organisateurs se sont également félicités du caractère international de l’épreuve avec la présence notamment de joueurs  américains et australiens. 

Ville attrayante. Si les entraînements et les qualifications se sont déroulés au TC Lillois (TCL), la ville continue de prêter gracieusement son Palais des Sports pour le tableau final. "Nous disposons d’un bel outil pour accueillir joueurs et public, en revanche nous n’avons qu’un seul terrain.", souligne Hughes Destombes. Pour 2007, Deux grandes nouveautés ont été inaugurées. Ainsi, l’ensemble des joueurs a été hébergé au centre ville, profitant ainsi des atouts de la Métropole lilloise et un salon VIP a été créé. Soutenu en majorité par des partenaires institutionnels (Municipalité, Lille métropole communauté urbaine, conseil général et conseil régional) et GreenSet, le tournoi espère retrouver son site traditionnel le plus rapidement possible. Tout dépendra des travaux travaux d’agrandissement du club.  


(Mustapha Taoussi)

Publié le 19/03/2007 à 14:32