©DR  
Le vainqueur (à g.) Matwa Middelkoop et le finaliste Rabie Chaki, lors de la remise des prix.
INTERNATIONAUX DE TOUQUES - EDITION 2007
DEAUVILLE  du 22/01/2007 au 28/01/2007

Le plein de suspense

A l'image de la finale, remportée 7/6 au troisième set par le Néerlandais Matwa Middelkoop, le suspense n'a pas manqué lors des Internationaux de Touques.

PASSE A L'ORANGE. Tête de série n°2, le Néerlandais Matwa Middelkoop a déjoué tous les pièges dressés sur sa route pour aller jusqu'au bout. En finale, le Batave de 23 ans, classé 449e mondial, a été plus solide mentalement que le Marocain Rabie Chaki (544e dans la hiérarchie), qui a pourtant servi pour le match à 6-5 au dernier set, avant de s'effondrer au tie-break (6/3, 3/6, 7/6 (0)). Middelkoop avait également été sérieusement accroché par Clément Morel au premier tour (3/6, 6/4, 6/1).

DES FRANÇAIS DISCRETS. Bénéficiaire d'une wild-card, Romain Jouan (22 ans, -30) a eu les nerfs solides pour éliminer Vincent Millot (2/6, 7/6, 6/2) et Ludwig Pellerin (6/4, 2/6, 7/6). Le joueur du Paris Jean Bouin a été le seul Français à se hisser en demi-finales, alors qu'ils étaient quinze sur la ligne de départ. La consolation est venue du double, remporté par Julien Maes et Petar Popovic.

AVEC LES ENFANTS. Nouveau directeur du tournoi, Daniel Pelerins, par ailleurs également directeur de l'ITF féminin disputé à Deauville en novembre, a dressé un bilan satisfaisant de cette "première". "Nous avions un plateau homogène et la fréquentation a été très correcte. Le succès, c'est surtout la venue sur le tournoi de 450 enfants des municipalités environnantes."

NOUVEAUX PARTENAIRES. Soutenue par la Ville de Touques et la Région Basse-Normandie, l'épreuve a bénéficié de deux nouveaux appuis parmi les partenaires privés, Esso et Danone. "Notre tournoi est l'un des meilleurs "10 000 dollars" du circuit, mais je souhaiterais améliorer la structure du Village", a précisé Daniel Pelerins sur ce sujet. Grâce à une équipe de cinq salariés de l'hôtel de l'Amirauté, le tournoi a également été un succès dans la coulisse. Enfin, Daniel Pelerins a également tenu à saluer le travail du juge-arbitre, Stéphane Crétois.


(G.B.)

Publié le 29/01/2007 à 16:18