©DR  
Et de deux pour Alexandre Sidorenko. Vainqueur à Blois en juin, le jeune Français a conquis un deuxième titre Future dans les Pyrénées.
ITF FUTURE CASINO DE BAGNÈRES - EDITION 2006
BAGNERES-DE-BIGORRES  du 04/09/2006 au 10/09/2006

Et deux pour Sacha !

Après Blois en juin dernier, le Français Alexandre Sidorenko s’est adjugé son 2e Future à Bagnères-de-Bigorre. "Sacha" a dominé en finale l’Allemand Sebastian Rieschick 4/6, 6/3, 6/2.


UN TOURNOI DÉCAPITÉ.
 A 18 ans, Alexandre Sidorenko continue son apprentissage sur le circuit "pro". Un apprentissage jalonné de jolis succès, avec un nouveau titre acquis à Bagnères-de-Bigorre. Pourtant en Midi-Pyrénées, on attendait davantage d’autres prétendants comme les Français Nicolas Tourte ou Jérémy Chardy, respectivement têtes de série n°1 et n°2. L’un comme l’autre ont succombé au premier tour.

LA PLUIE S'INVITE. Au TC Bagnères-de-Bigorre, Sidorenko, lui, n’a pas connu pareille mésaventure. Tête de série n°7, le joueur du TCP s’est imposé devant l’Allemand Sebastian Rieschick 4/6, 6/3, 6/2. "Nous avons assisté à une fin de tournoi extraordinaire, symbolisée par cette belle finale.", déclare Jean-Jacques Sabatier, le coordonateur de l’épreuve. Une finale où la pluie s’est invitée à 6/4, 2-1 en faveur de l’Allemand. Il a fallu donc observer une interruption d’environ une heure. Un break apparemment bénéfique au Français qui s’est octroyé les deux manches suivantes. "C’est vrai qu’à la reprise, tout s’est bien passé pour moi.", reconnaît "Sacha".

L’OPEN D'AUSTRALIE EN POINT DE MIRE. Même si il garde un très bon souvenir de son passage dans les Hautes-Pyrénées, Sidorenko a disputé Bagnères sans doute son premier et dernier tournoi : "J’étais sincèrement impressionné par le public présent dans une ville de cette taille. Maintenant si joue bien en fin d’année, normalement je ne participerai plus aux tournois Future l’an prochain. Je compte prendre part surtout à des Challenger et à des épreuves du circuit ATP. Mon ambition est de rentrer directement dans le tableau de l’Open d’Australie en janvier."

OUANNA DIMINUÉ.
Parmi les 20 Tricolores engagés dans l’épreuve dirigée par Jean Gachassin, le président de la ligue de Midi-Pyrénées, à noter la performance de Josselin Ouanna qui a atteint les demi-finales, battu par Sidorenko. Après avoir gagné le premier set 6/4, le joueur de l’AS Patton Rennes 35, sans entraîneur et souffrant d’une élongation à la cuisse, s’est effondré en cédant la rencontre 6/3, 6/1. 

GROSSE AFFLUENCE. Côté organisation, cette 22e édition a mobilisé un budget de 110 000 euros. Jean-Jacques Sabatier s’est réjoui de l’affluence du tournoi (environ 800 spectateurs en finale et 10 000 sur l’ensemble de la semaine). Autre motif de satisfaction : l’enthousiasme des bénévoles. "Beaucoup de membres de l’organisation ont pris leur seconde retraite. 21 ans de tournoi, ça use ! Cette année,  une nouvelle génération de bénévoles nous a rejoints. La transition s’est faite dans les meilleures conditions à la grande satisfaction de Jean Gachassin et de Georges Amaré, les deux codirecteurs du tournoi."

DES INVITÉS DE MARQUE. Une nouvelle fois, le tournoi a pu compter sur le soutien  des partenaires institutionnels : la ville de Bagnères-de-Bigorre, le conseil général des Hautes-Pyrénées et le conseil régional de Midi-Pyrénées. Tout comme sur celui des sponsors privés, dont  le Groupe Tranchant (Casino), les Maisons Bruno Petit, Philips France, Renault… Parmi les invités de marque de cette édition, figuraient l’imitateur bien connu Patrick Adler et le journaliste de France télévisions Nelson Montfort qui n’a pas hésité à pousser la chansonnette. Et il a plu !


(Mustapha Taoussi)

Publié le 11/09/2006 à 13:29