©DR  
Romain Jouan, vainqueur à Bagnères-de-Bigorre.
ITF FUTURES CASINO DE BAGNERES - EDITION 2007
BAGNÈRES DE BIGORRE  du 03/09/2007 au 09/07/2007

100% français !

Le Français Romain Jouan (22 ans) a remporté le Future de Bagnères-de-Bigorre aux dépens de son compatriote Xavier Audouy, en trois sets 4/6 7/6(3) 6/3. C’était la première finale franco-française de l’histoire du tournoi.

QUE DU BLEU ! Nul besoin d’être un grand spécialiste du tennis pour deviner que le week-end allait être bleu-blanc-rouge à Bagnères-de-Bigorre. En effet, le dernier carré, constitué de Xavier Audouy, Pierre Metenier, Romain Jouan et Josselyn Ouanna, ne pouvait que donner lieu à une finale 100% française.
Celle-ci, qui a opposé Audouy et Jouan, a d’abord semblé à sens unique, Audouy menant 6/4, 4-1, double break et balle de 5-1. C’était sans compter sur le « fighting spirit » de Romain Jouan, de 10 ans plus jeune que son aîné, qui a réussi un come-back fulgurant pour l’emporter finalement 6/3 au 3e set, au bout de 2 h30.

LA PREMIERE DE JOUAN. Romain Jouan, 553e mondial (son meilleur classement), licencié au Paris Jean Bouin, a empoché son premier titre sur le circuit Future. Il s’était incliné en finale l’an dernier au Future de Lleida en Espagne. C’était jusqu’à présent sa meilleur "perf".

"A 4-1 dans le deuxième set, je me suis mis à la recherche des différentes personnalités qui devaient être présentes sur le court pour la cérémonie protocolaire de remise de trophée", racontait Jean-Jacques Sabatier, secrétaire générale du tournoi, officiant sous l’égide de Jean Gachassin (président de la ligue Midi-Pyrénées) et de George Amarre co-directeur du tournoi.

METENIER A DOMICILE. Le jeune Jouan a donc surpris tout le monde, des 60 bénévoles (dont certains fidèles depuis 23 ans) jusqu’au directeur du tournoi, en passant par les 500 spectateurs venus encourager les joueurs. Il y a eu d’autres surprises au cours de la semaine, notamment la défaite au premier tour de la tête de série numéro 1, Julien Jeanpierre, face au Béninois Segodo issu des qualifications. Remarquable aussi, la belle performance de Pierre Mettenier, 24 ans, wild-card du club, classé -30, qui a atteint les demi-finales.

FRANCE-ARGENTINE EN LIVE. Le tournoi de Bagnères-de-Bigorre a bénéficié, comme chaque année, d’un appui logistique conséquent de la part du service technique de la ville. "Les serres municipales ont notamment arrosé le club de fleurs (7 camions pleins) pendant toute la semaine", a précisé Jean-Jacques Sabatier. La couverture médiatique était également au rendez-vous. La présence de France 3, Radio Nostalgie, la Dépêche du Midi (dont Jouan fait la couverture du cahier des sports le lendemain de la finale) et la République des Pyrénées est une preuve que le trio Sabatier-Amarre-Gachassin gère ce tournoi de main de maître. "On adore revenir à Bagnères, on s’y sent en famille, explique le juge-arbitre Sosthene Le Camus. Il y a beaucoup d’animations tout au long de la semaine, avec cette fois-ci en point d’orgue le match d’ouverture de la Coupe du monde entre la France et l’Argentine." En effet, un buffet avait été dressé et le match diffusé sur trois écrans différents pour que tout le monde puisse y assister. L'événement n'avait évidemment pas laissé insensible un certain Jean Gachassin…


(Eli Weinstein)

Publié le 10/09/2007 à 16:55