©DR  
Adrian Mannarino, vainqueur à Rodez.
INTERNATIONAUX DE TENNIS DU GRAND-RODEZ-AVEYRON - EDITION 2007
RODEZ  du 22/10/2007 au 27/10/2007

Mannarino, retour gagnant

Finaliste en 2006, Adrian Mannarino est revenu à Rodez. Pour s'imposer.

ET DE TROIS. Parce qu’il s’était incliné en finale en 2006, Adrian Mannarino ne pouvait pas laisser l’histoire se répéter. Alors le Soiséen de 19 ans est retourné à Rodez. Et personne n'a pu l'arrêter, ni même lui prendre un set de la semaine ! En finale, Baptiste Dupuy s'est incliné 6/2, 6/1, Mannarino remportant  le troisième titre "pro" de sa carrière. Impressionnant au service (deux mises en jeu perdues seulement en cinq matchs), le gaucher a également battu en demi-finales le n°1 du tableau, le Russe Evgeniy Kirillov 6/4, 6/1.

COMME SIMON. "Je finis bien la saison, a expliqué Mannarino déjà finaliste à Plaisir fin septembre et à La Roche-sur-Yon la semaine précédant Rodez. J’ai eu des moments difficiles, notamment quelques changements d’entraîneurs, mais les choses se sont tassées et je me sens bien avec Gregory Girault. J’enchaîne les bons résultats et je vais essayer de jouer jusqu’en décembre. J’ai retrouvé un bon niveau de jeu." Un autre joueur avait atteint la finale, avant de remporter le titre à Rodez l’année suivante : Gilles  Simon. Un bon présage pour  Mannarino.

ÉLOGES. Mannarino n’a pas été le seul satisfait de sa victoire. Jean-Jacques Crosnier, directeur du tournoi, ne tarit pas d’éloge sur ce jeune espoir : "Il a été très sympa toute la semaine, et tout comme le finaliste Baptiste Dupuy, il s’est très bien exprimé lors de la remise des trophées en soulignant des choses qui m’ont fait très plaisir, notamment la présence du public, ce qui n’est pas toujours garanti sur un Future."

AIDE PRÉCIEUSE. Jean-Jacques Crosnier s'est aussi félicité du fonctionnement du tournoi : "Grâce à une sectorisation des postes, chacun sait ce qu’il doit faire. Bien sûr, la cinquantaine de bénévoles apporte une aide très précieuse, notamment ceux du club d’Olemps."

DU NEUF AU CLUB. Nouveauté au Stade Ruthénois TC de Rodez : un club-house flambant neuf. Les joueurs ont ainsi pu patienter dans une structure ultra moderne au-dessus des courts. Le club house a également abrité le Village, dans lequel les partenaires ont pu se retrouver. Parmi eux, le conseil général de l’Aveyron, la Mairie de Rodez, Le Grand Rodez, Sport 2000, la région Midi Pyrénées, le Crédit Agricole et l’hôtel Bastide qui logeait les arbitres.

MÉDIAS ET ANIMATIONS. Médiatiquement, le tournoi a été suivi par le journal Centre Presse, Midi Libre ainsi que la Dépêche du Midi. La radio Totem et Chérie FM étaient également présents. Du côté des animations, les plus jeunes ont eu droit à leur journée, comme les BE. Deux soirées sont venues pimenter les nuits ruthénoises : la soirée des sponsors et la soirée des trophées. Le dimanche, le plus beau était pour Mannarino.


(Eli Weinstein)

Publié le 30/10/2007 à 12:28