©Tuan Nguyen  
Daniel Munoz de la Nava
6EMES INTERNATIONAUX DE TENNIS DE BLOIS - EDITION 2007
SAINT-GERVAIS LA FORÊT  du 18/06/2007 au 24/06/2007

Le sacre de Munoz de la Nava

La 6e édition des Internationaux de tennis de Blois est revenue à l’Espagnol Daniel Munoz de la Nava (358e mondial). En finale, il a dominé le Monégasque Jean-René Lisnard (401e), 7/5, 6/4.


BLOIS À L'HEURE ESPAGNOLE. La tête de série n°2 du tournoi, l’Espagnol Daniel Munoz de la Nava, s’est hissé jusqu’en finale comme le laissait supposer son statut. En revanche, on ne peut en dire autant de la tête de série n°1, le Français, Augustin Gensse, éliminé dès les quarts de finale. Orphelin de son rival annoncée,  l’Espagnol s’est offert le titre en battant  le Monégasque Jean-René Lisnard 7/5, 6/4. "Nous avons assisté à une rencontre équilibrée dans laquelle Lisnard, souffrant d’une otite,  a eu deux balles de set dans la première manche, confiait le juge-arbitre Sosthène Le Camus. Pour cause de pluie, à signaler que les demi-finales se sont disputées le matin de la finale." Agé de 25 ans, Munoz de la Nava s’est illustré en février dernier en atteignant la finale du Future de Bressuire, battu par Thierry Ascione.

DES MATCHES DIGNES DE FINALE. De par le plateau proposé, cette édition a donné lieu à des rencontres dignes de finales selon le juge-arbitre : "Voyez Nicolas Coutelot, ancien 87e joueur mondial, qui bat Xavier Pujo, finaliste cette année à Grasse et Angers. Coutelot qui est lui-même dominé par Jean-René Lisnard, ex-n° 84 mondial. Et ce denier qui sort la tête de série n°1, Augustin Gensse."

EFFICACITÉ ET RÉACTIVITÉ. Malgré des conditions climatiques déplorables, beaucoup n’ont pas hésité à qualifier cette édition de "très aboutie". Le secret ? "L’épreuve a trouvé sa vitesse de croisière avec des bénévoles dévoués pour les joueurs, les officiels et les partenaires", répond Sosthène Le Camus. Il est vrai que devant la pluie, l’équipe l’organisation, dirigée pour la première fois par Claude Roger, a fait preuve d’efficacité et de réactivité. D’ailleurs, lors de la remise des prix, les joueurs n’ont pas manqué de  souligner  cet aspect.

ANIMATIONS EN SÉRIE. De nombreuses activités ont rythmé cette semaine : les incontournables soirées des joueurs, des partenaires et des bénévoles ; les journées consacrées aux jeunes des écoles de tennis et aux scolaires, mais également aux présidents de club du comité de Loir et Cher sans oublier une conférence organisée à l’attention des enseignants professionnels. Alliant convivialité et professionnalisme, les Internationaux de tennis de Blois reçoivent le soutien de partenaires institutionnels (la Ville de Blois, les conseils général et régional) et économiques (Leclerc, BNP Paribas, groupe Accord, AGF, But…).


(Mustapha Taoussi)