INTERNATIONAUX DE SARREGUEMINES 2006 - EDITION 2006
SARREGUEMINES  du 25/09/2006 au 01/10/2006

Thomson brise le rêve de Mathieu

Le Messin Julien Mathieu a caressé le rêve de triompher dans son département natal. Mais il n’a pu concrétiser deux balles de match en finale face à l’étonnant Australien Clint Thomson, sorti vainqueur d’un marathon de 2h03 en finale des Internationaux de Sarreguemines.

PRES DU BUT. Il s’en est fallu d’un rien pour que le régional de l’étape Julien Mathieu, 22 ans, ne remporte le Future de Sarreguemines. Le Messin s’est en effet incliné en finale face à l’Australien Clint Thomson sur le score évocateur de 5/7, 7/6, 7/5. Et non sans s’être procuré deux balles de match, une dans le deuxième set et une dans la manche décisive, quelques minutes avant qu’il ne concède le break fatal… "Julien Mathieu, qui avait reçu une wild-card (il n’avait plus de classement ATP au moment du tournoi) avait la mine défaite et on comprend pourquoi", témoignait Armand Raith, le directeur du tournoi.

EXALTANT. Malgré tout, le Mosellan aura vécu le week-end le plus exaltant de sa carrière. Le samedi matin, il perdait au premier tour des qualifications de l’Open de Moselle à Metz avant de remporter sa demi-finale à Sarreguemines – distant de soixante-dix kilomètres – face à Jean-François Bachelot, la tête de série numéro un.
Mais l’ultime obstacle était de trop. Né à Sydney il y a 21 ans mais résident en Allemagne, Clint Thomson, 763e mondial, a signé sa première victoire sur le circuit professionnel. "C’était un beau vainqueur, très sympa de surcroît, ajoutait Armand Raith. Il n’a qu’un credo : frapper fort. Comme il sert très bien (17 aces en finale), il ne pouvait que briller que notre moquette."

EPROUVANT. L’AS Sarreguemines organisait ce Future pour la deuxième année consécutive, brisant la règle de l’alternance avec Forbach. "Leurs installations connaissent de gros problèmes et on a relevé le défi, mais c’est un peu éprouvant pour l’organisation car le cahier des charges est lourd, déclarait Armand Raith, qui vient de vivre dix jours assez intenses. Mais l’investissement personnel en valait la peine. "On a vécu de beaux moments, de belles rencontres, ajoutait-il. Notre budget est équilibré, c’est une autre satisfaction. On remercie la Ville, le Conseil régional, la Région, Intermarché, le Centre Nautique et le garage BMW."

Si l’alternance est donc remise au goût du jour, le directeur du tournoi envisage peut-être une augmentation de dotation en 2008. "On peut passer à 10 000 dollars plus hébergement, explique le directeur du tournoi. Mais il faut pour cela une infrastructure hôtelière à Sarreguemines. Comme on parle d’un projet dans ce sens…"

(Eric Salliot)

Publié le 02/10/2006 à 11:03