©DR  
Olivia Sanchez
OPEN GAZ DE FRANCE MONTPELLIER AGGLOMERATION - EDITION 2006
MONTPELLIER  du 19/06/2006 au 25/06/2006

Deuxième succès pour Sanchez !

Olivia Sanchez a remporté le 1er Open Gaz de France de Montpellier Agglomération en dominant Stéphanie Vongsouthi en finale. Une deuxième victoire sur le circuit pour la Parisienne qui a peiné durant deux ans après une opération à l’épaule.

L'EXPERIENCE PAYE. Sur le "central" en terre battue de l’ASCH Montpellier, Olivia Sanchez, tête de série n°5 et 469e joueuse mondiale, s’est imposée devant Stéphanie Vongsouthi, 806e, en trois sets (6/7, 6/0, 6/0). Mais quel "drôle" de match ! Dans un premier set long de 1h20, la finaliste du TC Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, est revenue de 2-5 pour l’emporter au jeu décisif (7/6), sauvant six balles de set au passage. Un peu plus de 20 minutes plus tard pourtant, la frappeuse de fond de court du Tennis Club de Paris ouvrait le palmarès du tournoi en bouclant une double "roue de bicyclette" ! "J’ai réussi à tenir après avoir perdu le premier set et derrière, elle a pas mal explosé", indiquait Sanchez après sa victoire. A 23 ans, elle renouait ainsi avec la victoire, sept ans après avoir remporté le tournoi de Saint-Raphaël (10 000 dollars), en novembre 1999. Un deuxième succès (pour huit finales disputées) sur le circuit ITF féminin encourageant, après une éclipse de deux ans due à une opération à l’épaule droite.

DERNIER CARRE FRANÇAIS. Accumulant les fautes, Stéphanie Vonghsouthi a craqué mentalement en finale. A 18 ans, l’élève de Nicolas Pietrowski (blessée aux abdominaux, elle avait hésité à s’inscrire au tournoi) rejoint cependant là la première finale de sa carrière. Marie-Pierre Baudouin, n°6, 578e joueuse mondiale, en quarts, et Emilie Bacquet, n°2, 425e, en demie, ont fait les frais de ses finitions décisives au filet. Avec les deux finalistes et Emilie Bacquet, on retrouvait une quatrième Française dans le dernier carré. Gracia Radovanovic, la toute jeune (15 ans) "régionale" du  TC Les Hauts-de-Nîmes, non classée à la WTA, -15, a en effet "sorti" les favorites numéros 1 et 7 (Diana Brunel et l’Espagnole Eloisa Compostizo de Andres) dans l’Hérault. Rattrapée par la fatigue, la finaliste des Championnats de France 13-14 ans en 2004 a ensuite facilement cédé devant Olivia Sanchez en demie (6/1, 6/3).

COMME UN "GRAND" ! "Une semaine sous le soleil, beaucoup de monde au cours de la semaine, 450 personnes pour la finale. On est vraiment ravis, tout s’est bien passé", se félicitait Nathalie Domergue, la directrice de ce premier Open Gaz de France Montpellier Agglomération. Le comité départemental de l’Hérault, organisateur de l’événement (avec Virginie Razzano pour marraine, et Anne Lassere-Ulrich pour juge-arbitre), avait mobilisé une équipe hyper motivée à l’accueil - membres et permanents du comité, du club d’accueil et des clubs environnants. La convivialité et l’efficacité de cette dernière, le site exceptionnel de l’ASCH Montpellier au milieu de 4 hectares de pinède et la qualité de l’organisation (Village d’une dizaine de tentes, journal du tournoi, animations quotidiennes : journée des dirigeants, des enfants, des enseignants BE...) ont transformé ce coup d’essai en coup de maître.

MEILLEURS AUSPICES. "Offrant l’hébergement et les repas, ce qui ne se fait quasiment jamais sur un « 10 000 dollars », nous aurions aimé voir venir quelques joueuses dans les 200 premières, mais l’information est mal passée", poursuivait Nathalie Domergue. Avec le soutien de nombreux partenaires institutionnels (conseil général, Montpellier Agglomération, Ddjs, FFT...), privés (Gaz de France, BNP Paribas) et "médias" (Fun Radio, Midi Libre), l'avenir s'annonce sous les meilleurs auspices.
 


(Dominique Beillan)

Publié le 26/06/2006 à 18:59