6EME OPEN DE SAINT GERVAIS MONT BLANC - EDITION 2008
SAINT-GERVAIS-LES-BAINS  du 14/07/2008 au 20/07/2008

Dasnieres de Veigy marche sur l’eau

En dépit d’une météo capricieuse, la sixième édition de l’épreuve alpine s’est déroulé parfaitement, consacrant le succès de Jonathan Dasnieres de Veigy.


SOUS LE DÉLUGE. De bout en bout, les caprices du ciel ont perturbé la tenue du sixième Open de Saint-Gervais. Comme si, transportées en Asie, les Alpes s’étaient déguisées en sommets himalayens. Pour rendre l’illusion parfaite, les orages d’été avaient pris des allures de mousson. "Nous avons pris l’eau en qualifications et nous avons souffert dès le début, explique Jean-Christophe Dominguez, le directeur de l’épreuve. En 24 heures, on a même enregistré 147 litres d’eau au m²". Sous le déluge, certaines rencontres ont été délocalisées au TC Saint-Disdille, du côté de Thonon-les-Bains. Au final, le tournoi s’est déroulé à peu près normalement jusqu’en finale.

FINALE SUR DEUX JOURS. Une dernière rencontre qui opposait Jonathan Dasnieres de Veigy et Julien Jeanpierre, qui disposaient tous les deux de wild cards. A 5-5 au premier set, le ciel s’est de nouveau chargé de lourds nuages avant de laisser place à la pluie. La nuit tombant prématurément, la rencontre a été logiquement remise au lendemain. C’est dans un climat apaisé, lundi matin, avec des tribunes aussi garnies que la veille, que les deux tricolores ont achevés leur explication. "La finale s’est jouée sur 3 ou 4 coups, analyse Jean-Christophe Dominguez. Dasnieres de Veigy est un gaucher au lift très efficace et il a fini par user Jeanpierre". Vainqueur en trois sets (7/6, 5/7, 6/3) et deux jours,  le Nîmois de 21 ans, licencié au TC Paris, remporte son quatrième succès en Future et le premier sur le sol français. Il pointe désormais au 393e rang au classement mondial.

DES JOUEURS RAVIS. Malgré les intempéries, le tournoi a donc poursuivi sa croissance. "Il faut 4 ou 5 ans pour qu’un tournoi s’installe vraiment, estime le directeur de l’épreuve. Pour nous le cap est franchi, et ça conforte la mairie qui nous soutient. Les installations sont parfaites et les joueurs sont ravis de venir ici". Ils acceptent même de braver les foudres du ciel.


(T. F.-B.)