INTERNATIONAUX DE SAINT-DIZIER - EDITION 2008
SAINT-DIZIER  du 06/10/2008 au 12/10/2008

Desein, roi de Saint-Dizier

Malmené en finale par le Français Vincent Millot, le Belge Niels Desein a réussi à renverser la vapeur pour s’imposer aux Internationaux de Saint-Dizier  6/7, 6/3, 6/1.


AU BORD DE L’ABANDON. "Si j’abandonne, je pourrais quand même jouer la finale du double après ?" Tels étaient les propos de Niels Desein tenus au juge arbitre en pleine finale alors que il était mené 6/7, 1-0 par le Français Vincent Millot. En effet, victime de problèmes digestifs, le 335e joueur mondial a été au bord de l’abandon alors qu’il venait de concéder le premier set à Vincent Millot. Le Belge a néanmoins trouvé les ressources nécessaires pour s’imposer 6/3 6/1 dans les deux manches suivantes et enlever la 14e édition des Internationaux de Saint-Dizier. Pour la petite histoire, le natif de Gand a aussi remporté la finale du double aux cotés de son compatriote Ruben Bemelmans.

DEUXIÈME FINALE EN 15 JOURS. Sociétaire du TS Maisons-Laffitte, Vincent  Millot n’est pas un inconnu. Il  s’était déjà illustré en atteignant la finale du Future de Nevers une semaine plus tôt, battu par son compatriote Stéphane Robert. Avec quatre Français en quarts de finale et deux en demies, le contingent tricolore n’a pas à rougir de sa performance comme le confirme le directeur du tournoi : "Les Bleus ont produit du bon tennis, avec notamment un match franco-français en demi-finale entre Millot et Renavand qui valait le détour."

L’AXE RENNES / SAINT-DIZIER. Cette réussite tricolore a sans aucun doute contribué à faire venir le public en nombre. "Sur la semaine, on a eu plus de 1000 personnes, ce qui est une première pour notre tournoi, se félicite Gérard Porres. On a même dû refuser du monde !". Le bilan est également excellent au niveau organisationnel, avec une première : des juges de ligne officiant au Challenger de Rennes ont rallié Saint-Dizier dès le jeudi pour étoffer les équipes de juges de ligne de la ligue de Champagne, qui étaient eux-même également plus présent que les années précédentes.

PEUGEOT REJOINT LE TOURNOI. Côté partenariat, le soutien de la BNP Paribas a été sans faille. Tout comme ceux de Prévadiès et But. Une nouveauté a été enregistrée cette année : Peugeot (Féline Auto) a rejoint le tournoi, comme le désirait ardemment Gérard Porres à l’issue de l’édition 2007. La ville de Saint-Dizier et les conseils général et régional ont apporté leur pierre à l’édifice pour faire en sorte que l’épreuve soit une réussite. En 2009, pour la 15e édition, l’objectif sera de disposer d’un Village Partenaires. "Chaque année, on se fixe un défi pour le tournoi suivant, et à chaque fois on arrive à l’atteindre", rappelle Gérard Porres. Comme les champions !


(Eli Weinstein)

Publié le 13/10/2008 à 14:41