©DR  
Martin Fischer avec le trophée du Future de Bagnères.
ITF FUTURE CASINO DE BAGNÈRES - EDITION 2008
BAGNÈRES DE BIGORRE  du 01/09/2008 au 07/09/2008

Fischer domine Guez

Le Marseillais et tête de série n°1, David Guez s’est incliné en finale du Future Casino de Bagnères-de-Bigorre en deux sets (6/2, 6/3) face à l’Autrichien Martin Fischer.


LE COUP DE FISCHER. Qualifié pour la finale sans concéder le moindre set, David Guez (206e mondial) semblait sur une voie royale pour décrocher son huitième titre Future à Bagnères-de-Bigorre. Néanmoins, pour gagner un tournoi, il faut "aussi" en remporter la finale. Ce que le marseillais n’a pas fait. La faute à l’Autrichien Martin Fischer, 22 ans. Ce dernier ne lui a pas laissé la moindre chance. En 1h17, Fischer a enlevé le tournoi 6/2, 6/3. Ce résultat est à l’image de la semaine de l’Autrichien dans la vallée de l’Adour. En effet, Fischer non plus n’avait pas lâché un set de toute la semaine. Seule difficulté : son quart de finale face à Romain Jouan. Vainqueur l’an passé, celui-ci a bénéficié cette année d’une wild card tant le niveau du tableau final était relevé. Avec un difficile succès (7/6,7/5), Fischer, classé 253e mondial, n’a toutefois pas été confronté à une balle de set.

HAUT NIVEAU ET CONVIVIALITÉ.  Dix-huit Français étaient présents au premier tour et quatre ont atteint les quarts de finale. Ce sont eux qui ont fait de cette 24e édition "la plus relevée depuis la création du tournoi" selon Georges Amare, codirecteur du tournoi avec Jean Gachassin, vice prédisent de la FFT et fondateur de l’épreuve. "Lorsque Jean (Gachassin) a créé ce tournoi, son souhait était d’allier sport de haut niveau et convivialité, confie Amare. Ce qui explique la qualité du plateau proposé (entre la 200 et la 250e place) et les nombreuses soirées organisées au casino et au village."

CORPS ET ÂMES. Les bénévoles, fidèles pour la plupart depuis le début, ont une fois de plus fait honneur à leur réputation en se dévouant corps et âmes au tournoi. Les partenaires ont eux aussi joué leur rôle dans le bon fonctionnement du tournoi. Le codirecteur du tournoi a tenu à les en remercier, notamment la Ville de Bagnères-de Bigorre, le conseil général et le conseil Régional ainsi que la Chambre de commerce des Hautes-Pyrénées. "Le Casino de Bagnères et la société Philips sont aussi pour beaucoup dans le succès de l’épreuve" a tenu à souligner Amare. Difficile week-end tout de même pour le sport français. En plus de la défaite de Guez, l’équipe de France de football s’est s’inclinée 3-1 à Vienne face... à l’Autriche !


(Eli Weinstein)