©DR  
Jean-Christophe Faurel
TOURNOI "FUTURE" LIGUE DES YVELINES - EDITION 2008
FEUCHEROLLES  du 28/01/2008 au 03/02/2008

Faurel en reconquête

Sorti des qualifications, Jean-Christophe Faurel a remporté le Future de Feucherolles face à son ami du TCP, Jérôme Haehnel. Après avoir pensé mettre un terme à sa carrière, le Parisien est relancé.


LE STRESS DU CLASSEMENT. Au cours d’une carrière, certaines victoires comptent plus que d’autres. Celle décrochée par Jean-Christophe Faurel à Feucherolles le 3 février dernier devrait peser lourd dans le parcours du Parisien. Car avant son arrivée dans les Yvelines, sa situation était critique. 140e mondial il y a deux ans, il figurait au classement ATP du 28 janvier au 400e rang. Cette position commençait à le tracasser sérieusement. "En venant à ici, je voulais prendre quelques repères et de la confiance", explique-t-il. Hormis une rencontre accrochée, face à Gary Lugassy, 222e joueur mondial, en quart, il a dominé nettement tous ses adversaires au cours de ses six matchs, deux en qualifications et quatre dans le tableau final. En finale, Jean-Christophe s’impose en trois sets face à Jérôme Haehnel, son camarade du TCP (3/6, 6/2, 6/3). "Je ne méritais pas plus de gagner que lui, reconnaît-il. J’ai juste eu une peu plus de réussite sur la fin".

FIN DE CARRIÈRE ? Cette victoire est très satisfaisante. Elle offre en tous cas beaucoup d’espoir, le carburant nécessaire du champion en reconquête. "Je suis vraiment content d’avoir fait l’effort de m’accrocher mentalement, affirme le jeune homme de 26 ans. L’année dernière, j’ai eu pas mal de soucis personnels et je n’ai pas joué de l’été. J’ai même pensé tout arrêter. Mais j’ai fais la connaissance d’Antony Dupuis, que je ne connaissais pas très bien. Il m’a vraiment aidé à repartir". Faurel s’est alors placé dans le sillage du Bayonnais et de son entraîneur Benoit Carelli. Les trois hommes s’entraînent désormais ensemble à Bondy. Le sixième titre de la carrière de Faurel, le premier depuis le Challenger de Timisoara en 2005, n’a évidement rien d’un  aboutissement. "Ce n’est pas un fin en soi, mais j’espère que ce sera un bon tremplin", concède-t-il.

UNE ORGANISATION RODÉE. Cette 9e édition du tournoi de Feucherolles a été digne des précédentes. "C’est un très belle édition, indique Norbert Rampolla, le directeur du tournoi et président de la Ligue des Yvelines. Le public a été nombreux et ce dès les qualifications, ce qui est particulièrement remarquable". 4 000 spectateurs environ se sont en effet rassemblés à Feucherolles pour assiter aux rencontres. "Ce tournoi est très bien situé dans le calendrier et nous avons des joueurs d’un excellent niveau, remarque encore le directeur. L’équipe d’organisation et tous les bénévoles sont toujours aussi efficaces. Tous sont aguerris et l’épreuve est bien rodé désormais". Le Future de Feucherolles continue de bien grandir, pas étonnant que son vainqueur 2008 ait pris un nouvel élan.


(Thibaut Fraix-Burnet)

Publié le 04/02/2008 à 16:36