©DR  
La remise des prix avec Thomas Oger, le finaliste (à g.), et Matthieu Rodrigues, le vainqueur.
8EMES INTERNATIONAUX DE BRESSUIRE 79 - EDITION 2008
BRESSUIRE  du 04/02/2008 au 10/02/2008

Rodrigues, première !

A Bressuire, Matthieu Rodrigues, 22 ans, a conquis le premier titre "pro" de sa carrière. Après être sorti des qualifications.

SURPRISE. Personne n'attendait Matthieu Rodrigues à pareille fête à Bressuire. Pas même lui : "C'est ma première victoire en Future. Je m'impose dans un tournoi relevé dont la tête de série n°1 était 220e mondial. Moi je me lance à plein temps sur le circuit depuis un an environ. Alors, oui, faire un résultat ici, c'est un peu une surprise."

"CE N'ÉTAIT PAS MOI QUI JOUAIT." Agé de 22 ans, 716e mondial, Rodrigues n'a pas volé sa victoire. En finale, mené 5-3 dans le premier set par Thomas Oger, 297e, le sociétaire de l'AA Jeunesse Blésoise a aligné dix jeux pour l'emporter 7/5, 6/0 ! "A 5-3, je me suis dit que ça allait être dur si je ne gagnais pas ce set, poursuit le vainqueur. Alors j'ai été plus agressif. Le public était derrière moi parce que j'étais la surprise. Et je n'ai plus rien loupé. J'avais l'impression que ce n'était pas moi qui jouait."

DES ÉTUDES AU CIRCUIT. Entraîné à l'académie Players de Stéphane Huet, Rodrigues a parfaitement conclu un parcours qui l'avait vu battre notamment le n °1 du tableau Gary Lugassy  en quarts après avoir été mené 5-3 dans le troisième set (4/6, 6/4, 7/5). En demi-finales, cet adepte de la contre-attaque avait pris le meilleur sur Jonathan Eysseric 7/6, 4/6, 6/2. De belles victoires qui ont conforté le choix de l'étudiant en Staps à Poitiers (il est en master) de continuer à tenter sa chance chez les "pros".

NOUVELLE SURFACE. "C'est une victoire sympathique, a apprécié Alain Moreau, le directeur du tournoi. Matthieu est un vainqueur adorable." Sur le déroulement sportif, l'organisateur s'est félicité du bon niveau de jeu. Les matchs ont été très accrochés dès les premiers tours. Le ralentissement de la surface des courts couverts du TC Bressuire a atteint son but : modifier la vitesse du jeu pour le rendre plus spectaculaire.

"RÉSULTAT BRILLANT". "Sur le plan du jeu, c'était une superbe semaine", a répondu en écho le juge-arbitre Sosthène le Camus. Et de poursuivre : "L'organisation est à la fois très professionnelle et très conviviale. Le résultat est très brillant. J'avais fait le tournoi il y a deux ans. Il était déjà très bien organisé. Là, il a accédé à une dimension supérieure." Edition après édition, les partenaires du tournoi sont toujours autant séduits. Les 44 loges de douze places ont toutes trouvé preneur le week-end final. Et les dîners servis aux VIP les samedi et dimanche soir ont encore été des succès.

FUTURE POUR L'AVENIR. Pas question pour autant pour Alain Moreau, qui est également président de la ligue de Poitou-Charente, d'augmenter la dotation ou de passer en Challenger. "Je préfère un Future qui fonctionne, explique-t-il. Le bénéfice que nous retirons de l'opération nous permet ainsi de faire fonctionner l'école de compétition." Et la boucle est bouclée, comme on dit…


(B.W.)

Publié le 11/02/2008 à 17:19