- EDITION 


Desein double la mise

Le Belge Niels Desein a conservé son titre sur le fil à La Roche-sur-Yon au terme d'une farouche bataille face au surprenant Baptiste Dupuy.

GRAND DE GAND. Comme le Tchèque Lukas Rosol avant lui (2006, 2007), Niels Desein (22 ans, 218e) a accompli le doublé à La Roche-sur-Yon. Tête de série n°1, le grand de Gand (1,91 m) était le favori logique à sa propre succession. Jusqu'à la finale, ce frappeur de fond de court a imposé sa loi, en ne cédant aucun set. En revanche, la finale face à Baptiste Dupuy n'a pas été loin de lui échapper.

LE SAUVETAGE DE DUPUY. Issu des qualifications, le gaucher de l'AS Bondy (845e mondial) a fait merveille tout au long de la semaine avec son tennis à plat. Tombeur des têtes de série n°2, le Belge David Goffin en quarts (6/1, 3/6, 6/4), et n°5, le Tunisien Malek Jaziri en demi-finale (7/6, 4/6, 7/6 après avoir sauvé trois balles de match), Dupuy a fait souffrir Desein. Mais la fatigue accumulée et la puissance du Belge ont eu raison du Français, battu sur le fil 3/6, 6/4, 7/6(2).

DESEIN FRANCOPHILE. "Franchement, son match était bien au-dessus de son classement actuel", a reconnu Niels Desein, soulagé. Il a ainsi remporté son 9e titre Future, le 5e en France. A 28 ans, Baptiste Dupuy a, lui, disputé la 3e finale de sa carrière à ce niveau. Un autre Français a atteint le dernier carré : Jérémy Blandin. Finaliste en septembre à Bagnères-de-Bigorre, il a cette fois été demi-finaliste, battu par Desein (6/4, 6/2).

"LA MEILLEURE". "Ça été une très, très bonne édition, la meilleure depuis que je suis au club, a apprécié Henri Moreno, directeur du tournoi et vice-président délégué du Tennis Entente Yonnaise. Sur le plan du spectacle, il n'y a eu que des matchs disputés à partir des quarts de finale. Et la finale a été superbe de suspense." Un spectacle qui a attiré la foule. Près de 450 spectateurs ont assisté aux demi-finales et autant le dimanche pour les finales.

MOBILISÉS ! La bonne couverture médiatique de l'événement (avec notamment la présence de la chaîne de tv locale Canal 15) a porté ses fruits. "La mobilisation des partenaires a été encore plus importante", a souligné l'organisateur. Au premier rang desquels les conseils général et régional, la Mairie, la FFT, ainsi que le Crédit Mutuel Océan et Cougnaud (construction modulaire). Le futur des Internationaux de La Roche-sur-Yon s'annonce bien.
(B.W.)

Publié le 27/10/2009 à 14:57