©DR  
Philip Bester (à d.), le gagnant du tournoi, aux côtés d'Augustin Gensse, le finaliste (à g.).
8ÈME OPEN DE SAINT GERVAIS MONT BLANC - EDITION 2010
SAINT-GERVAIS-LES-BAINS  du 12/07/2010 au 18/07/2010

La revanche de Bester

Philip Bester a clôt en beauté la tournée française sur terre battue. Finaliste à Toulon, le Canadien a remporté l'Open Saint-Gervais Mont Blanc malgré la présence de trois Français dans le dernier carré.

UN DUR SUR TERRE. La persévérance a payé pour Philip Bester. Ancien finaliste des Internationaux de France juniors (2006), le joueur de Vancouver (qui fêtera ses 22 ans le 6 octobre) avait décidé de disputer une longue tournée sur terre battue en France. Plutôt adepte des surfaces dures, le droitier au revers à une main a montré que son jeu s'adaptait bien au tapis ocre. A tel point que dans l'Hexagone, il n'a perdu que face au futur vainqueur à chaque fois : Augustin Gensse en finale à Toulon, Laurent Rochette en quarts de finale à Montauban et Romain Jouan au premier tour à Bourg-en-Bresse.

ET DE DEUX ! Mais à Saint-Gervais, Bester a mis à profit les repères acquis tout au long de ces tournois pour effacer ces échecs. Tête de série n°7, il a d'abord une revanche sur Rochette en quarts (7/6, 2/6, 6/2). En demi-finales, le Canadien a renversé une situation délicate contre Jérôme Inzerillo (2/6, 7/5, 6/4). En finale, il a donc retrouvé Gensse, qui l'avait battu 6/1, 6/4 en finale à Toulon. Bester l'a emporté 6/2, 2/6, 6/2 pour conquérir le deuxième titre Future de sa carrière.

SIX EN QUARTS. Les Français ont réalisé un joli tournoi en plaçant six des leurs en quarts de finale, et trois dans le dernier carré. Gensse avait réalisé une belle "perf" en éliminant en demi-finales Benoît Paire, tête de série n°1 et 174e mondial (6/1, 6/4). "L'élimination de Benoît est le seul petit regret que nous ayons, a raconté Jean-Christophe Dominguez, le directeur du tournoi. Il avait les moyens de s'imposer, mais il est passé un peu à travers."

NOUVEAU CLUB. Pour la 8e édition, les organisateurs ont été gâtés avec une météo resplendissante, une participation relevée et des parties spectaculaires. De quoi quitter en beauté le site historique du Sporting Club de Saint-Gervais. Fondé dans les années vingt, le club disposait de courts en terre battue remarquables, que quelques-uns des plus grands noms du tennis français ont foulé. "Le tennis club va migrer, a expliqué Jean-Christophe Dominguez. Le maire Jean-Marc Peillex s'est engagé à ce que le tournoi continue et qu'il y ait quatre courts en terre battue dans le nouveau club. Cela devrait être prêt pour juillet 2011." Pile poil pour la 9e édition !

(B.W.)

Publié le 19/07/2010 à 16:13