ITF FUTURE CASINO DE BAGNÈRES - EDITION 2010
BAGNÈRES DE BIGORRE  du 06/09/2010 au 12/09/2010

Burquier roi de Bigorre

Le Future de Bagnères-de-Bigorre a sacré Grégoire Burquier tombeur en finale de Ludovic Walter (6-3, 7-6), dans une épreuve où 6 Français ont atteint les quarts de finale.


DES BLEUX EN NOMBRE. Qualifications et double inclus, 26 nations étaient représentées en pays bigourdan. Pourtant, les Français ont effectué un cavalier seul dans le simple messieurs avec 6 joueurs en quart (Ludovic Walter, Julien Obry, Mathieu Rodrigues, Jérémy Blandin, Kenny De Schepper et Grégoire Burquier), des demi-finales franco-françaises et enfin une finale Burquier –Walter, remportée par le joueur d’Annecy en deux sets (6/3, 7/6) et 1H54. "Grégoire a breaké tôt au premier set et conclu tranquillement. Mais dans la deuxième manche, il s’est retrouvé mené 5-2. Sans s’affoler, il est revenu pour conclure au tie-break, souligne Georges Amare, le directeur du tournoi. Burquier possède un superbe revers à une main et a su prendre des initiatives avec moins de déchets que son adversaire".

ET DE DEUX ! Grégoire Burquier (26 ans, 443e mondial), qui n’était pas tête de série, remporte donc son deuxième titre en 2010 après Bagnoles-de-L’orne. Il succède à Pierre Méténier, lauréat en 2009. De son côté, Ludovic Walter confirme sa bonne saison ponctuée par un titre au Future de Puerto de la Cruz et des performances régulières à ce niveau. En quart de finale, le 419e mondial a sorti l’Italien Riccardo Ghedin pourtant tête de série n°1. Belle "perf" également pour Kenny De Schepper demi-finaliste après avoir éliminé le Slovène Gregorc (n°4) au deuxième tour. En revanche, le Bordelais Romain Jouan (n°2) a dû abandonner sur blessure dès son entrée en lice contre Laurent Lokoli.

TENNIS ET CONVIVIALITÉ. Les performances tricolores ont logiquement attiré les foules sur les courts en dur du TC Bagnères-de-Bigorre, avec près de 1000 spectateurs pour la finale et environ 3000 sur les 9 jours de compétition. Créé en 1985 par Jean Gachassin, ce tournoi Future doté de 15 000 dollars a toujours souhaité faire rimer tennis avec fête et convivialité. Deux repas gastronomiques autour des produits du Sud-Ouest, une soirée de gala avec 200 invités et un concert de Patrick Juvet au Casino de Bagnères-de-Bigorre, principal sponsor privé de l’événement, ont ainsi égayé la semaine. Bref, l’avenir s’annonce radieux dans les Hautes-Pyrénées.


(B.B.)