- EDITION 2010
RODEZ  du 25/10/2010 au 31/10/2010

La passe de quatre pour Burquier

Grégoire Burquier a remporté à Rodez son quatrième Future de l’année. Grâce à ces succès, il s’ouvre les portes du circuit Challenger.

Et de quatre pour Grégoire Burquier ! Après Bagnoles-de-L’Orne, Bagnères-de-Bigorre et Nevers, le gaucher de 26 ans remporte à Rodez une nouvelle victoire. Ce ne fut pas la plus facile, puisque quatre de ses cinq matchs sont allés jusqu’au troisième set.

En quarts de finale, le Suisse Adrien Bossel le poussa même à un tie-break final remporté 7 points à 4 par Burquier (6/3, 4/6, 7/6). Il perdit aussi un set en demi-finale contre Kenny De Schepper, et un autre en finale face au Letton Karlis Lejnieks (6/4, 3/6, 6/4). Ce fut difficile donc, mais la tête de série n°1 fit respecter son rang tout au long de la semaine. "Grégoire est un excellent joueur, confie Jean-Jacques Crognier, directeur du tournoi. En lui remettant le trophée, je lui ai fait mes adieux, car son avenir est maintenant en Challenger." De fait, le joueur  d’Annecy intègre les 250 meilleurs mondiaux.

Deux autres Français ont accompagné Burquier dans le dernier carré : Kenny De Schepper, tombeur notamment en quarts de Clément Reix (n°4) avant de s’incliner contre le futur vainqueur du tournoi, et Jonathan Eysseric (n°2), solide jusqu’en demi-finales, mais vaincu par Lejnieks au terme d’un match un peu décousu deux sets durant (1/6 6/2 7/6).

"2010 a été l’un de nos meilleurs crus, estime Jean-Jacques Crognier. Tous les joueurs présents étaient en grande forme, plusieurs d’entre eux venaient même de gagner en tournoi peu de temps avant. La présence dans le tableau de Jean-René Lisnard, qui a fait partie du Top 100, a aussi attiré beaucoup de monde." En tout, 2000 personnes ont assisté aux matchs de la semaine, parmi lesquelles beaucoup de jeunes lors de la traditionnelle journée du mercredi. Un atelier découverte du Beach Tennis était également programmé.

Prochaine étape pour l’épreuve aveyronnaise : un changement de dotation. "Nous sommes l’un des derniers tournois à 10 000 dollars,  rappelle Jean-Jacques Crognier. L’an prochain, nous passerons fort probablement à 15 000 dollars + hébergement."


(Guillaume Willecoq)