©FFT  
Augustin Gensse
INTERNATIONAUX DE TENNIS DE TOULON - EDITION 2010
TOULON  du 21/06/2010 au 27/06/2010

Gensse en impose

La 15e édition des Internationaux de Toulon a sacré le Français Augustin Gensse, victorieux du Canadien Philip Bester en finale (6/1, 6/4).


Fin juin et pour la quinzième année consécutive, Le TC Toulon mettait ses courts à disposition des Internationaux de Tennis de Toulon. Et pour la troisième année consécutive, c’est un Français qui a été couronné en pays varois. Après Nicolas Coutelot en 2008 et David Guez en 2009, c’est en effet au tour d’Augustin Gensse de soulever la coupe.

Si au premier tour, Gensse (427e joueur mondial) s’est littéralement  baladé, en infligeant un 6/0, 6/0 au qualifié Yannick Jankovits, il a dû batailler ferme, en trois manches à chaque fois, au  2e tour et en quarts de finale. En demi-finale, Le licencié du TC Paris s’est ensuite défait sans encombre du Monégasque Guillaume Couillard (6/4, 6/2) avant de dominer en finale le jeune et talentueux Canadien Philip Bester en deux sets (6/1 6/4).

Ce titre est le sixième de sa carrière, et surtout le second en 15 jours après son sacre à Rabat, au Maroc, une semaine plus tôt. Il n’y a aucun doute, Augustin Gensse, pur terrien avec un gros coup droit lifté, est en forme.  Le Dacquois,  âgé de  26 ans, va devoir poursuivre ses efforts pour retrouver son meilleur classement (235e mondial le 7 avril 2008).

A l’heure de dresser le bilan, Jean Sériat, le directeur du tournoi, s’est montré satisfait : "L’organisation était parfaite. On aurait aimé avoir un peu plus de monde, mais la concurrence avec la plage est rude à cette période de l’année. Néanmoins, nos tribunes étaient pleines pour les demies et la finale." Et de poursuivre : "Avec nos partenaires principaux, le Conseil général, la mairie de Toulon et Toyota, fidèles au rendez-vous, tout s’est déroulé à merveille. Les joueurs étaient logés dans un hôtel à 200 mètres du club, ce qui leur permettait de venir à pied et de lézarder au bord de la piscine durant leur temps libre. D’un point de vue médiatique, nous sommes très contents car Var Matin nous a consacré un article quotidien."

En évoquant l’avenir du tournoi,  Jean  Sériat  a des petits  trémolos dans la voix : "D’ici deux ans, les courts du TCT vont être rasés car la commune de la Valette veut y créer une zone commerciale. Nous allons avoir des nouvelles infrastructures. Certes, ça sera un peu plus loin, mais je fais confiance à la ville de Toulon pour nous réaliser un nouveau club avec des courts aussi beaux." Voire plus…


(Eli Weinstein)