©FFT  
Jonathan Eysseric poursuit son retour vers les chemins du succès.
INTERNATIONAUX DE TENNIS DE BLOIS 2010 - EDITION 2010
SAINT-GERVAIS LA FORÊT  du 14/06/2010 au 20/06/2010

Eysseric rattrape le temps perdu

Les Internationaux de Blois ont vu la victoire de Jonathan Eysseric, ancien espoir n°1 du tennis tricolore, face au Russe Valery Rudnev.

ET DE DEUX. Vainqueur en simple comme en double, Jonathan Eysseric n’a pas perdu son temps à Blois. Mais rien ne fut facile pour l’ancien partenaire d’entraînement de Roger Federer : il lui a fallu trois sets (6/4, 4/6, 7/6) et 2 h 50 de jeu pour venir à bout du Russe Valery Rudnev. Actuel 403e mondial, Eysseric s’offre ainsi son deuxière Future de l’année après Brasilia, fin avril. Une belle récompense pour cet ancien champion d’Europe juniors, longtemps n°1 mondial juniors en 2008, capable à 16 ans de mener 2 sets à 1 contre Andy Murray au premier tour de Roland-Garros.

A tout juste 20 ans, après des blessures et des changements d’entraîneur, le talentueux gaucher semble avoir atteint une forme de maturité. En atteste son quart de finale face à Maxime Teixeira, au cours duquel, après avoir pris 6/1 dans la première manche, Eysseric a su se reprendre et changer de tactique pour finalement s’imposer. Ce succès tricolore a ravi les organisateurs : "On a assisté à une finale aussi magnifique qu’indécise, avec un Rudnev campé sur sa ligne de fond, qui frappe très fort des deux côtés, souligne le juge-arbitre Sosthène Le Camus. Les tribunes comme les loges étaient archicombles, ce qui représente près de 800 spectateurs, malgré une météo capricieuse."

Tout au long de la semaine, la qualité du plateau a attiré les foules sur le site de Saint-Gervais-la-Fôret. Sur le plan de l’organisation, le travail colossal de la centaine de bénévoles, aussi professionnels que chaleureux, a permis un parfait déroulement. Cette année, l’accent a été mis sur les relations publiques avec notamment un restaurant VIP agrandi, qui a servi 1 500 repas durant la semaine.

Soutenu par ses partenaires institutionnels (ville de Blois, Conseil Régional du Centre, Conseil Général du Loir-et-Cher), ce tournoi bénéficie d’un fort engouement : 4 partenaires privés (la Polyclinique de Blois, les établissements Leclerc, SRS (une société de revêtements de sols) et la BNP Paribas) ont ainsi augmenté leur dotation, tandis que d’autres partenaires ont déjà donné leur accord pour l’édition 2011.

"Fort de ce potentiel, les organisateurs souhaitent transformer ce Future en Challenger, prévient Sosthène Le Camus, juge-arbitre du tournoi. D’autant que l’AAJB Tennis devrait s’installer dans les prochains mois à environ 1 kilomètre de l’actuel site, adossé à un complexe nautique. Ce club flambant neuf devrait comporter une salle de gym et des courts de squash. Ce sera l’outil idéal pour accueillir un Challenger." En 2011 ou en 2012, Blois s’apprête donc à entrer dans la cour des grands.


(Baptiste Blanchet)

Publié le 21/06/2010 à 17:21