©FFT/CS  
Marc Gicquel
 - EDITION 2011
POITIERS  du 14/03/2011 au 20/03/2011

Gicquel s’impose à Poitiers

Tête de série n°2, Marc Gicquel a dominé son compatriote Kenny De Schepper à l’issue d’une finale indécise (7-6, 7-6). Huit Français ont disputé les quarts de finale.


En l’absence d’Andreas Haider-Maurer, tête de série n°1 mais battu au premier tour par le Français Emilien Firmin, 1144e mondial et issu des qualifications (6/4, 7/6), Kenny De Schepper a su s’extirper du haut du tableau pour atteindre la finale du tournoi de Poitiers, doté de 15 000 dollars + H. Ce grand serveur a notamment sorti Romain Jouan (n°8) puis Josselin Ouanna, contraint à l’abandon en quart de finale. Et enfin Nicolas Renavand, en demie (7/6, 6/1), pourtant auteur d’un solide parcours. Dans l’autre partie de tableau, la logique a été respectée grâce à Marc Gicquel, tête de série n°2, qui après un premier tour délicat devant Gleb Sakharov (7/6, 6/7, 6/1) a fait valoir sa puissance côté coup droit.

En finale, devant près de 600 spectateurs, l’expérience de Gicquel (33 ans, actuel 184e mondial, 3 finales sur le circuit principal) a prévalu. Même s’il a fallu deux tie-breaks pour départager les deux hommes (7/6 (4), 7/6 (5)). Gicquel s’est toutefois procuré quatre balles de break au cours de la partie contre aucune à De Schepper. "Gicquel a parfaitement négocié les points importants en fin de set même si le service de De Schepper n’est pas facile à retourner ", analyse Jean-Paul Orillard, le directeur de cet Open Masculin 86. Battu au premier tour des qualifications à l’Open d’Australie, Gicquel réussit néanmoins un doublé prometteur puisqu’il s’était imposé la semaine précédente au Future de Lille. Soit une série de 10 victoires consécutives. Pour Kenny De Schepper (23 ans, 284e ATP), cette finale récompense sa régularité puisqu’en 2011, il compte 1 titre et 2 finales en Future plus une finale au Challenger de Quimper.

Mention spéciale également à Fabrice Martin demi-finaliste surprise. A Poitiers, le jeune homme (24 ans, 387e mondial) atteint sa 3e demi-finale de l’année. Plus globalement, cette semaine poitevine fut une réussite totale pour les Tricolores avec 8 joueurs en quarts (Nicolas Renavand, De Schepper, Fabrice Martin, Gicquel, Firmin, Ouanna, Pierre-Hugues Herbert et Grégoire Burquier) et donc 4 joueurs en demi-finales. Cette domination s’explique par une présence massive mais pas seulement puisque 3 des 8 têtes de série (l’Autrichien Haider-Maurer, les Australiens Brydan Klein et John Millman) venaient de l’étranger. "Il s’agit d’un résultat historique", s’enflamme Jean-Paul Orillard, ravi par cette 23e édition. Malgré un léger manque de place, l’équipe de 50 bénévoles a trouvé moyen d’implanter un espace restauration VIP où près de 200 repas ont été servis le dernier week-end. "Ce système dynamise nos partenariats privés puisqu’il nous permet de  rencontrer d’autres chefs d’entreprise et d’inviter les collectivités locales qui nous soutiennent depuis nos débuts", indique le directeur de l’épreuve.

 


(Baptiste Blanchet)