©DR/Pascal Zou  
Gianni Mina
 - EDITION 2011
TOULON  du 20/06/2011 au 26/06/2011

Mina passe la troisième

Gianni Mina a remporté à Toulon le troisième titre Future de sa carrière. Il a battu en finale le surprenant Serbe Miljan Zekic.


Pour la quatrième année consécutive, un Tricolore s’est imposé dans le tournoi Future organisé sur les courts du TC de Toulon. A 19 ans, Gianni Mina remporte là le troisième titre de sa carrière, le premier cette année. Mais le Guadeloupéen a dû lutter pour aller le chercher , ce titre, face à de nombreux compatriotes. Dès le deuxième tour, il lâchait un set à Jonathan Milsztajn (6/3, 4/6, 6/2), avant de prendre le meilleur sur Clément Reix en quarts, puis Jonathan Eysseric en demi-finales.

Dans un tableau très international – on y trouvait des Argentins, un Allemand, un Britannique, un Suisse… – Les Français ont réalisé une belle performance d’ensemble puisqu’ils étaient cinq en quarts de finale avec, outre les premiers cités, Jonathan Dasnières de Veigy et Charles-Antoine Brézac.

RECORD D’AFFLUENCE. La finale a pourtant failli couronner un Serbe, l’inattendu Miljan Zekic, en pleine progression depuis douze mois mais quittant rarement l’Europe centrale. Gianni Mina s’est imposé en deux sets serrés : 7/6, 6/4. "C’était un très beau match, déclare Jean Sériat, le directeur de l’épreuve. Nous pensions Zekic légèrement favori de la finale, mais Mina a su nous détromper. On a assisté à une partie de très bon niveau."

Cette finale, les deux hommes l’ont disputé devant des tribunes  "pleines comme jamais". "Les spectateurs sont venus en nombre, sans doute grâce à la bonne couverture de l’événement par le quotidien Var matin", note le directeur du tournoi. Un élément parmi d’autres contribuant au succès de cette seizième édition du Future de Toulon : "Nous sommes une équipe bien rodée à l’organisation du tournoi. Les échos que j’ai pu avoir sont bons, notre partenaire Toyota a notamment fait forte impression en décorant ses véhicules de balles de tennis." En voiture pour 2012 ! 

 


(Guillaume Willecoq)