- EDITION 2011
NEVERS  du 03/10/2011 au 09/10/2011

Mertl, bourreau des Tricolores

Le Future de Nevers a vu la victoire du Tchèque Jan Mertl face à Alexandre Sidorenko qui perd sa 4e finale de l’année (3/6, 6/3, 6/4).


Malgré la présence d’un fort contingent français – David Guez, Mathieu Rodrigues, Jonathan Eysseric, Ludovic Walter, Laurent Rochette, Alexandre Sidorenko, etc. – le Future de Nevers a échappé aux Tricolores, pour la première fois depuis 2007. Le Tchèque Jan Mertl, solide habitué du circuit Future, remporte ainsi à 29 ans son 12e titre dans cette catégorie. Pur représentant de l’école tchèque, frappes lourdes et jeu à plat, Mertl a usé ses adversaires les uns après les autres. "C’était une constante dans ses matchs, raconte Jacky Terreau, directeur du tournoi. Il perdait à chaque fois le premier set, mais prenait petit à petit l’ascendant et finissait par l’emporter au troisième face à des adversaires émoussés." Rudy Coco, Jonathan Eysseric, Mathieu Rodrigues et Alexandre Sidorenko, pourtant tous en bonne forme, ont successivement payé cette débauche d’énergie nécessaire pour vaincre le Tchèque. Pour Sidorenko, battu en finale 3/6, 6/3, 6/4, il s’agit de la quatrième défaite en finale d’un tournoi cette année.

Grosse densité.

Pas de Français au palmarès donc, mais des têtes de série qui assument leur rang : sept d’entre elles se sont retrouvées en quarts de finale, le seul joueur qui soit parvenu à créer la surprise étant le Hongrois Marton Fucsovics, vainqueur de Wimbledon l’an dernier chez les juniors. "Il nous a laissé une belle impression, souligne Jacky Terreau. Avec sa puissance de frappe, son jeu agressif et son “self-control”, il a une bonne marge de progression."

Comme l’an dernier, le public s’est déplacé en nombre au centre départemental de tennis de la Nièvre, où se déroule le tournoi depuis 2010. Trois cents personnes ont notamment assisté à la finale. Cette année, les organisateurs avaient mis l’accent sur les à-côtés de l’épreuve, avec l’instauration d’un affichage numérique et d’une salle de récupération pour les joueurs, "qui nous ont félicités pour l’organisation" se réjouit Jacky Terreau. A Nevers, tout le monde est déjà prêt pour la 15e édition !

 


(Guillaume Willecoq)

Publié le 10/10/2011 à 12:05