- EDITION 2011
SAINT DIZIER  du 10/10/2011 au 16/10/2011

Patience proche de l’exploit

Retombé à la 515e place mondiale, Olivier Patience a failli créer la surprise à Saint-Dizier. Mais c’est finalement le Tchèque Jan Mertl qui a raflé la mise (6/3, 4/6, 6/4), après avoir remporté le titre à Saint-Dizier la semaine précédente.


Même s’il a sorti les têtes de série n°1 (l’Irlandais Conor Niland en demi-finale) et n°3 (Jonathan Eysseric dès le 1er tour), Olivier Patience n’a pu empêcher Jan Mertl (n°2) de réaliser le doublé Nevers – Saint-Dizier. En finale, le solide Tchèque a bouclé l’affaire en après 1H52 de lutte (6/3, 4/6, 6/4).  La qualité de sa première balle (79% de réussite dans la 3e manche et 18 aces au total) n’y est pas étrangère. "Avant la finale, Olivier soulignait que Mertl pouvait servir à 220kmh. Dans la première manche, ce fut le cas. Dans la 2e, Patience a trouvé la distance au retour, mais au 3e set, il a commis quelques petites fautes directes qui ont fait la différence contre un adversaire très complet", raconte Gérard Porrès directeur du tournoi de Saint-Dizier.

UNE SÉRIE DE 10 VICTOIRES. Agé de 29 ans, Mertl a donc signé une série de 10 succès consécutifs, dont 8 obtenus en 3 sets, ce qui prouve l’excellence de sa condition physique. On devrait donc voir le Tchèque pas loin de son meilleur classement (163e en juillet 2007) dans les prochaines semaines. Quant à Olivier Patience, qui n’avait pas lâché un set au cours de ses 4 premières rencontres à Saint-Dizier, la semaine apparaît plus  qu’encourageante. Retombé à la 515e place mondiale, "la Pace" reste capable de produire un excellent tennis si les blessures le laissent enfin tranquilles.

Dans ce tournoi doté de 15 000 dollars, les Français ont tenu leur rang. Tête de série n°4, Ludovic Walter était présent en demi-finale où il aurait pu sortir Mertl (défaite 6/7, 6/4, 7/6). Tandis qu’en quart de finale, Gleb Sakharov, Alexandre Sidorenko (contraint au forfait en raison d’une ampoule sous le pied lors de son match contre Walter) mais surtout Sébastien Boltz venaient s’ajouter à la liste pour un 5 sur 8 consistant. Boltz (18 ans, 867e mondial) a fait honneur à sa wild-card en sortant le Slovaque Miloslav Mecir, tête de série n°5 au premier tour (6-3, 6-4).

De nombreuses nouveautés ont accompagné l’édition 2011 du tournoi : l’épreuve était jumelée avec la phase finale d’un tournoi féminin dont la finale a eu lieu en "lever de rideau" de Mertl – Patience. Une innovation appréciée de tous. Tandis que le mercredi après-midi, les fameux "clinics" ont été changés d’horaire. "Nous avons démarré par des matches, avant de proposer ces animations, puis à nouveau des rencontres ce qui permettait aux collégiens d’aller en cours le mercredi matin puis de venir nous rendre visite", estime Gérard Porrès. De nombreuses opérations de découverte du mini-tennis ont été organisées dans la ville de Saint-Dizier et le quartier sensible de Vert-Bois. Enfin pour la 2e année consécutive, la finale du double s’est déroulée le jeudi soir, pour permettre de libérer les participants au plus tôt. Malgré l’optimisme ambiant, les organisateurs souhaitent améliorer un point : l’hébergement. Car depuis quelques années déjà, le Président de la République a pris l’habitude de venir à Saint-Dizier ou en Haute-Marne pendant cette période pour des déplacements officiels. Ce qui limite drastiquement le nombre de chambres d’hôtel disponibles dans la région.

 


(B. B.)