- EDITION 2012
GRASSE  du 23/04/2012 au 29/04/2012

Guez, contre les vents

Malgré des conditions de jeu rendues très difficiles par le vent, David Guez a remporté son premier titre de l’année  au Future de Grasse.
Il ne s’est calmé qu’une seule journée, le dimanche de la finale. Toute la semaine, le vent s’était invité au tournoi Future de Grasse. Un vent fort, tourbillonnant, qui soulevait la terre battue, "du jamais-vu en quatorze éditions", assure le directeur du l’épreuve Gilles Ganancia. Des rafales qui ont rendu les conditions de jeu difficiles pour les 32 joueurs du tableau, mais qui n’ont pas empêché le Marseillais David Guez de remporter son premier titre de l’année.
 
"On a pu assister à une belle opposition de styles en finale. Les deux sets ont été accrochés", résume Ganancia. David Guez, redescendu au-delà de la 300e place, s’est imposé (6/4, 7/6(3)) face au droitier Florian Reynet, 447e et vainqueur du tournoi de Carthagène en Espagne début mars. Une victoire acquise de haute lutte et devant des spectateurs venus nombreux. "Pour la finale, il y avait du monde mais l’affluence a été moyenne le restant de la semaine. Le vent, énorme, nous a pénalisés", explique Ganancia.
 
Pour cette édition 2012, Grasse accueillait des joueurs situés entre la 700e et la 274e place. Tête de série n°1, Julien Obry est tombé dès le deuxième tour (7/6, 6/4) face au jeune espoir de 18 ans entraîné à la FFT, Lucas Pouille. Mais ce dernier s’est ensuite écroulé (6/0, 6/0) contre l’Egyptien Sherif Sabry. "Il n’y a pas vraiment eu de surprises, commente le directeur du tournoi. La logique a été respectée."
 
Gilles Ganancia espère attirer davantage de têtes d’affiche l’an prochain et déplacer son tournoi dans le calendrier : "Cela fait trois ou quatre ans que le tournoi se déroule en période scolaire. On réfléchit à un changement de date."
(S.M.)

Publié le 30/04/2012 à 19:07