©FFT/CS  
Nicolas Renavand
10ÈME OPEN DE SAINT-GERVAIS MONT-BLANC - EDITION 2012
SAINT-GERVAIS-LES-BAINS  du 16/07/2012 au 22/07/2012

Le doublé pour Renavand

Vainqueur de Grégoire Burquier (4/6, 7/6, 6/4) à l’issue d’une finale longtemps indécise, Nicolas Renavand s’est offert son second titre en 15 jours à Saint-Gervais-les-Bains (15 000 $).


Après son succès à Bourg-en-Bresse la semaine précédente, Nicolas Renavand a récidivé lors du Future de Saint-Gervais. Mais là encore, "Nico" a dû se battre. Car hormis sa demi-finale contre un Hugo Nys au bout du rouleau (6/2, 6/0), tous ses adversaires lui ont donné du fil à retordre. On pense notamment à Kevin Botti en quart de finale (6/7, 7/6, 6/4). Et bien sûr à Grégoire Burquier, tête de série n°1, pour le titre (4/6, 7/6, 6/4).

Pas de doublé pour Burquier

Auteur d’un tie-break bluffant au 2e set (5 points gagnant sur les 7 marqués) Renavand signe ainsi son 10e succès consécutif, série en cours. Et sa 2e victoire en tournoi de la saison. A 30 ans, le Français semble atteindre sa maturité tennistique. Pour Burquier, vainqueur ici l’an passé et lauréat du Challenger de Saint-Brieuc début avril, la semaine reste positive. D’autant que le talentueux gaucher n’avait pas lâché un set avant la finale. Reste simplement à se montrer plus performant dans les qualifications des tournois du Grand Chelem, même s’il a par exemple affronté le Belge David Goffin (futur 8e de finaliste) à Roland-Garros.

Les quarts pour Lokoli

Dans ce Future, l’INSEP avait envoyé une bonne partie de ses pensionnaires, dont Laurent Lokoli qui a atteint les quarts de finale en sortant au 1er tour le Néerlandais Van der Duim (2/6, 7/5, 6/0), pourtant tête de série n°2. Régional de l’étape, Hugo Nys (21 ans) a de son côté atteint les demi-finales, après des succès sur Franck Pepe, Enzo Py puis Lokoli.

Un directeur de 22 ans

Pour cette 10e édition, le tournoi a changé de dirigeant, puisque Léo Dominguez, 22 ans, a succédé à son oncle Jean-Christophe, devenant ainsi le plus jeune directeur de France. A l’occasion de cet anniversaire, la finale s’est d’ailleurs disputée plus tôt – à partir de 11h30 – pour ensuite laisser place à un grand cocktail avec les partenaires, mais également Nicolas Escudé venu en voisin. Cette édition 2012 a également permis d’améliorer l’accueil des joueurs, sur le modèle de ce que propose le Future de Bourg-en-Bresse. Une référence en la matière.




(B. B.)

Publié le 23/07/2012 à 12:07