- EDITION 2013
FORBACH  du 23/09/2013 au 29/09/2013

Forbach : Pütz frappe encore !

Vainqueur à Sarreguemines l'an passé, Tim Pütz a conservé son titre à Forbach.

L'alternance sied à l'Allemand Tim Pütz. Que le 17e tournoi Future de la saison se joue à Sarreguemines une année, ou à Forbach l'année suivante, Pütz (25 ans, 234e mondial) est toujours vainqueur. Sacré dans la première en 2012, le joueur d'Usingen (près de Francfort) a doublé la mise dans la deuxième en 2013. En finale, son compatriote Oscar Otte n'a pu l'empêcher de remporter son 6e tournoi Future (6/2, 6/2).

"Pütz est un joueur très complet, a raconté René Beer, le directeur du tournoi. Très bon relanceur, très véloce, il a pris le meilleur sur les grands serveurs sur nos courts refaits à neuf il y a trois ans. Il était au-dessus du lot." Côté français, Grégoire Jacq (1177e, 21 ans le 9 novembre) a réalisé le meilleur parcours de sa jeune carrière en atteignant les demi-finales.

Présent sur le circuit Future depuis septembre 2012, le joueur du  Saint-Germain TPB Val d'Europe, près de Marne-la-Vallée, n'avait jamais disputé le dernier carré d'un tournoi "pro". En Moselle, "son beau jeu", selon René Beer, lui a permis de battre le n°3 du tableau, l'Italien Erik Crepaldi (549e), au 1er tour (4/6, 6/4, 6/4). "Mais son manque de puissance l'a pénalisé contre Otte en demi-finales", a noté le directeur.

Satisfait du déroulement sportif ("Ça a été une très belle semaine !"), René Beer a tenu à féliciter les 42 bénévoles qui ont œuvré sur le tournoi. "Les services aux joueurs ont été très appréciés, tout le monde a été enchanté de l'accueil", a-t-il ajouté. Les conditions de jeu ont également ravis les compétiteurs. "Le club a été rénové, la luminosité est bonne, et la surface est une moquette posée sur un parquet flottant", a détaillé celui qui est également vice-président et trésorier de l'US Forbach.

Une réflexion est entamée pour changer la date du tournoi. "Je m'en suis ouvert au président de la ligue de Lorraine, Lionel Ollinger, a poursuivi René Beer. Nous sommes situés la semaine après le Moselle Open et nous avons peiné à communiquer sur notre événement. On a une bonne année pour étudier tout cela, Sarreguemines accueillant l'épreuve en 2014." Tim Pütz y triplera-t-il la mise ?


((B.W.))

Publié le 30/09/2013 ŕ 16:15