©Ciaccia  
Johan-Sébastien Tatlot
 - EDITION 2013
SAINT-GERVAIS-LES-BAINS  du 15/07/2013 au 21/07/2013

Tatlot, première !

Johan-Sébastien Tatlot, 17 ans, a atteint à Saint-Gervais la première finale professionnelle de sa carrière. Il s’agissait seulement de son dixième tournoi sur le circuit.


Johan-Sébastien Tatlot n’oubliera pas de sitôt sa première participation au Future de Saint-Gervais (15 000$). A 17 ans, le pensionnaire de l’INSEP, qui a fait ses débuts chez les professionnels il y a moins d’un an, a atteint la première finale de sa jeune carrière sur les courts en terre battue du Sporting-club de Saint-Gervais.
Lors de ce qui était seulement sa dixième tentative sur le circuit ATP, la fougue et la puissance en coup droit de ce grand fan de Jo-Wilfried Tsonga ont successivement fait plier Benjamin Balleret, Adrien Puget, Maxime Chazal et Yann Marti. Seul le Bolivien Hugo Dellien, en finale, est parvenu à le stopper, non sans devoir lui céder un set (6/4 5/7 6/3). Mais à ce rythme, Tatlot ne devrait pas tarder à se procurer une nouvelle chance d’ouvrir son palmarès.

La jeunesse à l’honneur

D’autres nouveaux visages du tennis français se sont distingués dans les Alpes : deux semaines après avoir remporté son premier titre sur le circuit, en Roumanie, Michaël Bois a ainsi signé une nouvelle demi-finale, après avoir éliminé d’entrée la tête de série n°1 du tournoi, Arthur de Greef (4/6 6/4 6/4).
Présents au stade des quarts de finale, Simon Cauvard, Maxime Chazal, Medy Chettar et Quentin Halys ont enfin complété le solide tir groupé tricolore. Moyenne d’âge de ces six « Bleus » à l’honneur : à peine 20 ans…




(G.W.)

Publié le 22/07/2013 à 16:29