©FFT  
David Guez
 - EDITION 2013
FEUCHEROLLES  du 28/01/2013 au 03/02/2013

Guez enfin couronné

Pour sa 4e participation, David Guez (30 ans, 254e mondial) s’est imposé à Feucherolles devant l’étonnant lucky-loser Constant Lestienne (6/0, 6/1).


Sa persévérance a fini par payer. Finaliste en 2009 contre le Suisse Michael Lammer, puis demi-finaliste en 2011 et 2012, David Guez s’est donc imposé cette année à Feucherolles. Tête de série n° 3, le contreur marseillais a pourtant connu un début de semaine plutôt délicat (succès 4/6, 6/3, 6/2 face au qualifié espagnol Perez-Sanz lors du 2e tour, puis à nouveau 4/6, 6/3, 6/2 contre Mathieu Rodrigues en quart de finale). Avant de monter en régime lors de sa demi-finale face à Nicolas Renavand (7/6, 6/0), puis de terminer en roue-libre pour le titre face à l’étonnant lucky-loser Constant Lestienne (6/0, 6/1). "En raison de son superbe parcours, Lestienne est apparu émoussé en finale contre un Guez qui a montré toute sa maîtrise, son expérience, analyse Norbert Rampolla, le directeur du tournoi et président de la ligue des Yvelines. Mais on reparlera de Lestienne qui me fait un peu penser à Santoro avec ses coups coupés, qui peuvent être déroutants pour un frappeur."

Si Lestienne (20 ans) a réalisé un parcours étonnant, celui-ci demande confirmation puisqu’il a bénéficié d’un abandon au 2e tour des “qualifs”, avant d’être repêché dans le grand tableau, où le Macédonien Goran Tosic lui a encore offert un abandon au 1er tour. Tout comme le Néerlandais Matwe Middelkoop, tête de série n°4, alors que le Français menait largement (6/7, 6/4, 5/1) en demi-finale. Mais grâce à ses exploits, Lestienne, actuel 1373e mondial, devrait gagner entre 500 et 600 places au classement ATP. Malgré une forte concurrence étrangère (7 Espagnols, 5 Belges, 4 Serbes et même un Japonais !), les tricolores ont tiré leur épingle du jeu puisqu’ils étaient 5 en quarts de finale (Guez, Lestienne, Renavand plus Rousset et Rodrigues).
 
Au cours de la semaine, près de 3 000 personnes se sont pressées sur les courts de la Ligue des Yvelines. Tandis que la soixantaine de bénévoles, dont de nombreux présidents de clubs, a une nouvelle fois tout fait pour placer les joueurs dans les meilleures conditions, avec un système de navettes entre le club et l’hôtel, où l’hébergement a ravi les participants. Devant ce succès, le Future de Feucherolles aborde l’avenir avec optimisme : "Cela reste pour le moment à l’état de réflexion, mais nous envisageons de passer à 15 000 dollars de dotation dès l’année prochaine ", annonce Norbert Rampolla.
 



(B.B.)

Publié le 02/05/2013 à 10:29