- EDITION 2014
BOURG-EN-BRESSE  du 07/07/2014 au 13/07/2014

Serra et Reynet, les anciens résistent

Même retombés très loin de leur meilleur classement en carrière, Florent Serra et Florian Reynet ont représenté le contingent français jusqu’en demi-finales à Bourg-en-Bresse. Le second notamment n’avait jusque-là pas gagné un match international en 2014.

 

Alors que la tournée estivale de terre battue sourit plutôt à la jeune garde tricolore (Enzo Couacaud vainqueur à Toulon, Tristan Lamasine à Montauban), ce sont les anciens Florent Serra et Florian Reynet qui se sont mis en évidence lors du 22e Open de l’Ain, atteignant le dernier carré sur les courts du tennis-club de Bourg-en-Bresse.
Pour Reynet, ancien champion du Lyonnais et invité par les organisateurs, l’histoire est belle puisqu’il n’avait jusque-là disputé (et perdu) qu’un match international en 2014, préférant se concentrer, avec un succès certain, sur les épreuves du Circuit national des grands tournois.

Serra, troisième demi-finale en Future en 2014

A Bourg-en-Bresse, l’ancien 273e joueur mondial, âgé de 28 ans, a battu ses compatriotes Medy Chettar et Teri Groll, ainsi que le Brésilien Fabiano De Paula (tête de série n°7), pour ne perdre qu’aux portes de la finale face au futur vainqueur Boris Pashanski (6/3 6/3).
Florent Serra achève quant à lui sa carrière en pente douce. Le Bordelais, 36e mondial à son meilleur, a signé sa troisième demie en Future cette saison, mais cherche toujours une première finale. Tête de série n°3 de l’épreuve, il a battu les Français Maxime Forcin, Maxime Janvier et Constant Lestienne, avant de s’incliner face au tenant du titre de l’épreuve, le Belge Yannick Reuter (6/2 2/6 6/4). Le tout frais retraité Nicolas Renavand demeure le dernier Bleu titré à Bourg-en-Bresse, en 2012.


(G. W.)

Publié le 15/07/2014 à 18:12