- EDITION 2014
TROYES  du 21/07/2014 au 27/07/2014

Au tour d’Hamou

C’est décidément l’été de tous les succès pour les espoirs français. Dans le sillage des Couacaud, Lamasine et Bourgue, Maxime Hamou a décroché son premier titre professionnel en ouvrant le palmarès des Internationaux de Troyes.

 

Quel été pour la relève du tennis français ! Après Enzo Couacaud, vainqueur à Toulon, Tristan Lamasine, couronné à Montauban, et tandis que Mathias Bourgue vient d’enchaîner six titres Futures à la suite en Europe de l’Est, c’est au tour de Maxime Hamou d’avoir ouvert son palmarès sur les courts du tennis-club de Troyes, un ITF 10 000$ nouveau venu dans le calendrier international.
Depuis le début juillet, Maxime Hamou, 19 ans, tournait autour de cette première victoire, puisqu’il restait sur un succès en double à Bourg-à-Bresse (associé au tout récent champion d’Europe des moins de 18 ans Quentin Halys) et une finale en simple en Bulgarie (perdue justement face à Bourgue). La troisième semaine de compétition consécutive aura donc été la bonne.

« Une semaine extraordinaire »

Hamou a notamment battu en quarts de finale la tête de série numéro 1 à Troyes, Enzo Couacaud (7/6 6/4) et, en finale, Laurent Rochette, n°4 du tableau, non sans surmonter la perte du premier set. Mené 2/6, 4-5, le pensionnaire de l’Insep a eu les nerfs solides à l’heure de servir pour rester dans la partie. Et après avoir empoché le second acte au jeu décisif, il a survolé le troisième, tandis que son aîné, ancien 202e à l’ATP, se plaignait d’adducteurs douloureux. Score final : 2/6 7/6 6/0.
« C’est mon premier titre Future, et en plus en France, alors oui, ça fait plaisir, jubilait Maxime Hamou, qui avec ce succès atteint son meilleur classement mondial : 694e. J’ai vécu une semaine extraordinaire, et encourageante pour la suite. » Un nouveau tournoi qui naît, un jeune joueur qui s’affirme : ces deux-là se sont trouvés.

 


(G.W.)

Publié le 30/07/2014 à 12:09