- EDITION 2015
FEUCHEROLLES  du 26/01/2015 au 01/02/2015

Peliwo roi de Feucherolles

Le Canadien s’est imposé devant le Néerlandais Antal Van der Duim, (6/2, 6/4), dans un Future où les Français Boltz et Guez ont atteint les demi-finales.

Junior très prometteur, puisqu’il a notamment remporté Wimbledon en 2012, le Canadien Filip Peliwo a logiquement éprouvé des difficultés sur le circuit principal. Mais à Feucherolles, cet athlète de 21 ans a su confirmer son énorme potentiel en dominant notamment Maxime Authom n°2 du tableau (4/6, 7/6, 6/1) lors du deuxième tour.


En finale, Peliwo, est venu à bout du surprenant Néerlandais Antal Van der Duim, tête de série n°6 (6/2, 6/4). « Ce fut une belle finale. Peliwo possède un mental extraordinaire, se bat sur chaque point, souligne Norbert Rampolla, directeur du tournoi et président de la Ligue des Yvelines. Il y a eu beaucoup de jeux serrés mais Van der Duim qui sert habituellement très bien n’a pas passé assez de premières balles ».

Un Canadien très populaire


Avec ce titre, le Canadien actuel 403e mondial devrait reprendre sa marche en avant puisqu’il fut 223e en avril 2014. Excellent relanceur, il s’appuie notamment sur un revers à deux mains efficace. « C’est un garçon charmant qui avait à cœur de bien commencer l’année. Le public s’est pris d’affection pour lui toute la semaine d’autant qu’il a fait l’effort de parler français lors de la remise des prix, tous les jeunes voulaient faire des photos avec lui », indique Norbert Rampolla.

A Feucherolles, deux Français ont atteint les demi-finales. Et notamment Sébastien Boltz (21 ans, 529e mondial) battu par Peliwo (6/4, 6/2). A la mi-janvier, il avait déjà réussi la même performance au Future de Stuttgart-Stammheim. N°1 du tableau, David Guez a de son côté chuté devant Van der Duim (6/1, 7/6).
« Les deux Français ont montré beaucoup de combativité malheureusement, ils sont mal rentrés dans leur partie et n’ont jamais pu revenir », raconte Norbert Rampolla. Enfin, Grégoire Barrère, Tristan Lamasine et Grégoire Jacq ont atteint les quarts de finale pour un 5 sur 8 tricolore plus qu’honorable.


(B. B.)

Publié le 02/03/2015 à 10:06