- EDITION 2015
TOULOUSE - BALMA  du 09/03/2015 au 15/03/2015

Reboul rate líexploit

Battu en finale par le Russe Khachanov (6/4, 6/1), Fabien Reboul a néanmoins effectué un parcours remarquable, dans un Future où Eysseric et Bonzi ont disputé les demi-finales.

Agé de 19 ans, Fabien Reboul (1025e ATP) a réussi le premier coup d’éclat de sa jeune carrière. Grâce à des victoires sur ses compatriotes Ronan Joncour, Rémi Boutillier, Hugo Nys puis Jonathan Eysseric, le Français s’est hissé en finale.

« Fabien est le régional de l’étape puisque son père est professeur de tennis au Stade Toulousain, dont son fils défend toujours les couleurs, explique Pierre Doumayrou, directeur de ce Future de Toulouse-Balma. Fabien possède un jeu varié, puissant, met beaucoup d’intensité dans ses matchs, notamment grâce à un coup droit fulgurant ou des premières balles à 200kmh. Il a pris confiance, il va monter, je le vois bien grimper dans les 200-300 premiers. Après, c’est une autre étape, plus compliquée, plus incertaine aussi.

Le charisme de Khachanov


En finale, face à Karen Khachanov, Reboul n’a rien pu faire (défaite 6/4, 6/1). Déjà vainqueur la semaine précédente à Lille, le Russe a donc récidivé. Toujours sans perdre un set. Le voilà 369e cette semaine. « Grâce à son gabarit (1,98m pour 88kg), Khachanov sert évidemment très bien, frappe fort des deux côtés. Et ne laisse pas respirer l’adversaire. En plus, il dégage beaucoup de charisme. On peut penser qu’il ne va plus disputer des Futures pendant très longtemps », estime Pierre Doumayrou, également président de la Ligue de Midi-Pyrénées.

Bonzi étonne


Dans ce tableau à très forte concentration tricolore (4 participants étrangers sur 32), ce qui s’explique en partie par l’absence d’hébergement, on retrouvait 3 Français en demi-finales : Reboul, Eysseric et l’étonnant Benjamin Bonzi (18 ans, 1117e mondial), tombeur au premier tour d’Alexis Musialek, pourtant n°1 du tableau (2/6, 6/1, 6/2). Mais contre Khachanov, Bonzi n’a rien pu faire (6/2, 6/4).


Disputés sur le site de la Ligue Midi-Pyrénées, ces Internationaux de Toulouse- Balma qui ont attiré près de 2500 spectateurs, devraient bénéficier d’infrastructures nouvelles dès 2016 : « Une salle de réunion a été inaugurée, tandis qu’un court central avec des tribunes permanentes, d’une capacité comprise en 600 et 1000 places, sera terminé dans un mois et demi », se réjouit Pierre Doumayrou.


(B. B.)

Publiť le 24/03/2015 ŗ 11:09