- EDITION 2015
SARREGUEMINES  du 28/09/2015 au 04/10/2015

Ugo Humbert se distingue

A 17 ans, le joueur de l’Insep Ugo Humbert a signé sa première finale professionnelle à l’occasion du Future de Forbach (10000$). Découverte.


"On savait qu’il était doué, il y a longtemps qu’on le suit, mais il nous a étonné par ses progrès. Il a beaucoup gagné en maturité en quelques mois." René Beer et son équipe n’ont pas eu à regretter d’avoir accordé une wild-card pour leur tournoi de Forbach (10 000$) à Ugo Humbert, grand espoir du tennis lorrain qui enchaîne les bons résultats ces derniers temps.

A 17 ans, le pensionnaire de l’Insep, licencié à l’ASPTT Metz, ne s’est pas contenté de gagner son premier match professionnel devant son public : il a carrément signé sa première finale, "en démontrant une grande combativité pour remporter des matchs serrés, décrit René Beer. Il perd le premier set contre son copain Geoffrey Blancaneaux au premier tour, il gagne quand même. Il est embarqué dans un troisième set en quarts par Constantin Belot alors qu’il menait 6/4 4-2, mais il repart à la bagarre comme si de rien n’était pour gagner au tiebreak du dernier set. Même en finale, il perd en deux sets contre l’Allemand Jan Choinski, 6/3 7/6, mais en se procurant tout de même quatre balles de deuxième manche… Epatant, franchement !"

"Un travail de longue haleine qui paie"

Cette finale ne sort pas de nulle part pour ce gaucher d’1,90m : chez les juniors, il restait sur des titres successifs dans un Grade 2 aux Pays-Bas et, surtout, un Grade 1 relevé à Linz. Un déclic pour le protégé de Cédric Raynaud à l’Insep ? "Plutôt du travail de longue haleine qui paie, estime l’intéressé, posé. Il faut apprendre à croire en ses chances, quel que soit l’adversaire ou le style de tournoi. C’est un travail quotidien. Après c’est vrai que quand les résultats se mettent à arriver, on est dans de meilleures dispositions pour enchaîner."

Pour lui qui énonce "mon titre aux championnats d’Europe par équipes 16 ans, la coupe Borotra, en 2014", pour meilleur souvenir à ce jour, ces premiers points ATP marqués sont aussi "une étape importante. Cela fait plaisir, oui ! Surtout si près de chez moi, avec les gens qui m’encourageaient." Soutien du public et résultats : le genre de semaine après laquelle on repart à l’entraînement gonflé à bloc.


(G.W.)

Publié le 16/10/2015 à 12:13