- EDITION 2015
TROYES  du 20/07/2015 au 26/07/2015

Tabatruong premier de cordée

Maxime Tabatruong a dominé son compatriote Adrien Puget  (5/7, 6/2, 6/4) au cours d’une 2e édition qui a vu 8 Français atteindre les quarts de finale.

Maxime Tabatruong a justifié son statut de favori en s’imposant dans l’Aube. Tête de série n°1, le Français s’est adjugé son premier titre de la saison en dominant Adrien Puget, n°2 du tableau (5/7, 6/2, 6/4), à l’issue d’une finale interrompue par la pluie. « Je crois que Puget a été perturbé par ces deux coupures car il avait très bien démarré la rencontre, estime Philippe Carillon, directeur du tournoi. Ensuite, Tabatruong a commencé à faire moins de fautes, à trouver son rythme ».

Le parcours de Tchoutakian
Pour arriver en finale, Tabatruong (25 ans, 431e mondial) n’a pas perdu un set, profitant de l’abandon en demi-finale de Teri Groll (6/0, 2/0). En forme, il venait de disputer deux finales en Belgique. Demi-finaliste sorti par Puget (6/4, 6/1), Maxime Tchoutakian (21 ans, 835e) a également réussi un parcours consistant.

Carton plein pour les Français


A noter que huit Français (Tabatruong, Puget, Groll, Tchoutakian plus Fabien Reboul, Julien Demois, Thomas Le Boulch et Mandresy Rakotomalala) ont disputé les quarts de finale. « Quatre Tricolores en demi-finales, 8 en quarts, nous sommes ravis, car les Future sont faits pour que nos jeunes pousses prennent leurs premiers points ATP, explique Philippe Carillon. A l’image de Maxime Hamou, lauréat de la première édition l’an passé, raconte Philippe Carillon. Cette saison, il a disputé Roland-Garros. C’est une superbe référence pour le tournoi ».


L’attraction était bien évidemment Rayane Roumane. Demi-finaliste la semaine précédente à Saint-Gervais, le vainqueur des Petits As 2014 a passé un tour avant de s’incliner sèchement devant Puget (6/1, 6/1), le futur finaliste. « Tout le monde parlait de lui, il y avait beaucoup de monde pour son premier match, indique Philippe Carillon. Il peut effectuer des accélérations impressionnantes, possède une maturité impressionnante. Face à Puget, qui a fait un très bon match, il n’était pas « dedans ». Mais vu son potentiel à 14 ans et 10 mois, je pense que Rayane ira très loin ».

Cette 2e édition a été suivie par environ 4000 spectateurs et organisés grâce aux 35 bénévoles, tous membre du TC de Troyes, avec notamment un nouvel espace pour les joueurs avec vue sur les courts. Enfin, le dimanche matin, une exhibition en présence de Cyril Hanouna, Michèle Laroque, Raphaël Mezrahi et François Baroin en juge de ligne a déclenché de nombreux éclats de rire.





(B. B.)

Publié le 30/07/2015 à 16:12