- EDITION 2015
BOURG-EN-BRESSE  du 06/07/2015 au 12/07/2015

Bourg-en-Bresse : Jordi Samper et sans reproche

Avec 6 inscrits classés parmi le Top 300 mondial, le 23e Open de Bourg-en-Bresse a battu tous ses records de densité sur la ligne de départ. Et à l’arrivée, c’est l’Espagnol Jordi Samper Montana, 211e à l’ATP, qui l’a emporté.


En 22 éditions précédentes, jamais le Grand prix de tennis de Bourg-en-Bresse – Open de l’Ain (15 000$) n’avait pu se targuer d’un plateau aussi relevé que celui de cette année, riche de 6 membres du Top 300 mondial, dont deux flirtant avec le cap du numéro 200. Parmi eux, plusieurs Français : Vincent Millot, 213e ; David Guez, 227e ; Alexis Musialek, 256e, ou encore Jonathan Eysseric (lauréat 2008 du tournoi), 274e.

Figures de proue d’un contingent tricolore monopolisant 28 des 32 places dans le tableau final, aucun d’entre eux n’est pourtant parvenu à soulever la coupe le dimanche. La faute à Jordi Samper Montana, n°1 du tableau et 211e mondial, valeur sûre du circuit Future puisqu’il s’agit de son 14e titre dans la catégorie. "C’est un Espagnol un peu à l’ancienne, décrit Raymond Perrin, co-directeur du tournoi en compagnie d’Hubert Picquier. Il a un excellent coup droit et passe son temps à se décaler pour frapper de ce côté. Il parcourt beaucoup plus de kilomètres que ses adversaires dans ses matchs !"

Un Chinois à Bourg-en-Bresse

A Bourg-en-Bresse, cette débauche d'énergie a payé pour le Catalan de 25 ans. Seul le Français Sadio Doumbia a pu lui prendre un set en demies (4/6 6/0 6/3), avant que Samper Montana ne batte le surprenant Zhizhen Zhang en finale (6/3 6/4). Déjà vainqueur à Mont-de-Marsan au mois de juin, le Chinois de 18 ans a confirmé ses affinités avec la terre battue grâce à ses victoires sur Maxime Teixeira (6/0 6/2), Alexis Musialek (6/7 6/3 6/4), Vincent Millot (6/4 1/6 4-1ab) et Jonathan Eysseric (6/2 3/6 6/3). "Une bonne surprise que ce tout premier joueur chinois qualifié pour la finale de notre tournoi, reprend Raymond Perrin. Plus qu’une question de tennis, où il nous a même semblé plus complet que son adversaire, il a un peu moins bien supporté la canicule que Samper Montana."

Les Français ne sont de leur côté pas repartis bredouilles de Bourg-en-Bresse, grâce à Fabien Reboul et Maxime Teixeira, lauréats en double. Le second nommé en est ainsi à trois titres remportés consécutivement dans la discipline, après ses victoires au Challenger de Blois et au Future de Montauban.


(G.W.)

Publié le 15/07/2015 à 18:20