- EDITION 2016
VILLIERS-LES-NANCY  du 21/03/2016 au 27/03/2016

La première pour Sidorenko !

Vainqueur de son compatriote Tak Khunn Wang (7/5, 6/4), le Français Alexandre Sidorenko a remporté la première édition du Future de Villers-lès-Nancy.

 

Le premier tournoi de Villers-lès-Nancy, baptisé Future de Lorraine, a sacré Alexandre Sidorenko. Tête de série n°6, le Français (28 ans, 379e mondial), qui n’avait plus remporté de titre depuis 2008, a donc renoué avec le succès. Sidorenko s’est hissé en demi-finale sans perdre un set, avant de profiter de l’abandon de Geoffrey Blancaneaux (2/6, 6/2, 4/3). En finale, il a dominé son compatriote Tak Khunn Wang (7/5, 6/4). « Alexandre était au-dessus, en raison de son expérience et aussi de sa fraîcheur physique car Tak Khunn tourne beaucoup son revers, pourtant performant, pour se décaler en coup droit ce qui lui fait perdre pas mal d’énergie », souligne Philippe Bardot, directeur de l’épreuve. Sidorenko (11 aces, 85% de points gagnés sur première balle) a également très bien servi.

Français d’origine Chinoise, Tak Khunn Wang, 24 ans progresse aussi au classement pour se retrouver 553e cette semaine. Véritable globe-trotter, Wang compte 7 déjà Futures remportés dans 7 pays différents. Bénéficiaire d’une wild-card, Geoffrey Blancaneaux, 17 ans, a de son côté multiplié les « perfs » sortant notamment l’Allemand Daniel Masur, tête de série n°5 (6/3, 1/6, 7/5) au premier tour.

En revanche, les Français les mieux classés ont connu plus de difficultés. Quentin Halys, pourtant tête de série n°1, s’est arrêté en quarts, battu par l’Allemand Oscar Otte (n°7 du tableau) : 4/6, 6/3, 6/4. De son côté, Axel Michon, tête de série n°2, a chuté au 2e tour devant le Portugais Goncalo Oliveira (3/6, 6/3, 6/3). « Quentin était notre tête d’affiche, il nous a amené un peu de public car les journaux ont parlé de lui, explique Philippe Bardot. Donc forcément j’aurais aimé qu’il aille plus loin avec une finale contre Michon par exemple, mais c’est la loi du sport. Et les gens se sont quand même déplacés au Centre de Ligue pour y voir du tennis professionnel de haut niveau, puisqu’il y avait 400 personnes pour les demi-finales puis pour la finale.»

Pérenniser le tournoi puis le faire grandir


Ce premier Future a tenu toutes ses promesses. « Les retours des joueurs comme des spectateurs ont été très bons, nous avons vécu une semaine magnifique, se félicite Philippe Bardot. Mais en général, un tournoi de cette ampleur se prépare en un an. Là, nous avons eu 4 mois pour nous lancer. Je suis donc allé voir le Future de Forbach, j’ai régulièrement téléphoné au juge-arbitre Sosthène Le Camus pour avoir des conseils. Grâce au comité d’organisation composé de 6 personnes et du dévouement des 50 bénévoles, plus l’aide de Sébastien Biston, secrétaire général du Comité Départemental de Meurthe-et-Moselle, qui travaille comme responsable des sports à la mairie de Villers-lès-Nancy, je crois que nous avons réussi un beau tournoi. Mais c’était du 8 heures – 23 heures pendant les 9 jours de compétition. Je crois que j’ai besoin de repos ! ».

Si le tournoi passera automatiquement à 15 000 dollars l’an prochain, l’objectif est d’arriver à 25 000 dès 2018, afin de faire grandir le Future de Lorraine.

 


(B. B.)

Publié le 29/03/2016 à 09:26