- EDITION 2017
JOUÉ-LÈS-TOURS  du 16/10/2017 au 22/10/2017

Georges manquait d’essence

Victorieuse la semaine précédente à Cherbourg, Myrtille Georges s’est inclinée en finale devant la Tchèque Tereza Smitkova (6/3, 7/5).

Après son succès à Cherbourg, Myrtille Georges a failli réussir le doublé à Joué-les-Tours. Après un premier tour compliqué devant sa compatriote Fiona Ferro (5/7, 6/3, 6/3), la Française, tête de série n°7, n’a concédé que 6 jeux pour se hisser en finale. Mais face à la Tchèque Tereza Smitkova, n°4 du tableau, Georges, sans doute émoussée par sa série de 9 succès consécutifs, n’a rien pu faire (défaite 6/3, 7/5). «Alors qu’elle souffrait déjà au niveau de l’épaule, Myrtille s’est un peu blessée aux abdominaux lors de sa demi-finale, elle était donc gênée au service ainsi que sur les balles hautes, explique Laurence Bois, directrice du tournoi. Elle a donc joué la finale avec ses moyens du moment, mais sans rien lâcher jusqu’au dernier point ». Menée 4-1 au 2e set, la Française s’est accrochée pour passer devant (5-4). En vain.

Classée 220e WTA cette semaine, Myrtille Georges, 26 ans, se rapproche néanmoins de son meilleur classement (168e en juillet 2016). « Puissante en fond de court, avec des balles lourdes et longues, mais sans beaucoup de variations » selon Laurence Bois, la lauréate Tereza Smitkova se retrouve 258e mondiale. Sur les courts du Tennis Club Jocondien, deux autres Tricolores ont atteint les quarts de finale : Chloé Paquet, n°5 du tableau, a poussé Smitkova dans ses retranchements (7/6, 6/4), tandis que Julie Gervais a été dominée par Georges (6/1, 6/2).

Une visite présidentielle

Malgré une dotation en baisse (de 50 000 à 25 000 dollars), l’Open Engie de Touraine n’a pas souffert en termes de participation. « C’était forcément notre crainte, mais nous avons proposé un tableau très dense entre la 200e et la 300e place mondiale », se réjouit Laurence Bois. Environ 2500 spectateurs ont assisté à cette 22e édition (la 13e sous l’appellation Open Engie). Le président de la FFT Bernard Giudicelli est venu assister à la finale et remettre les prix, tandis qu’Alain Moreau, vice-président en charge des compétitions internationales, était présent le jeudi. Parmi les animations, la soirée des présidents des associations sportives de la ville, comme le clinic animé par Emilie Loit, ont remporté tous les suffrages.


(B. B.)

Publié le 27/10/2017 à 16:08